album_beautiful_freakNovocaine for the soul est la toute première chanson du groupe de rock américain Eels; il s'agissait de leur premier single extrait de leur premier album Beautiful Freak, sorti en 1996, dont la pochette représente une petite fille aux yeux immenses. C'est également le premier album édité par la maison de disques créée par Steven Spielberg, Jeffrey Katzenberg et David Geffen: SKG, du label Dreamworks. Ce premier single Novocaine for the soul, reste la chanson la plus connue et populaire du groupe à ce jour, et qui a atteint à l'époque les numéros 1 des charts américains et britanniques permettant ainsi d'installer le groupe sur la scène internationale. Eels est considéré comme un groupe de rock expérimental, avec comme ici, une chanson du rock alternatif qui mêle des sonorités éthérées avec de la pop massive et celle d'un toy piano (instrument préféré de Everett, le leader du groupe). La tendance est majoritairement aux ballades vaporeuses dépressives, aux paroles très sombres. Le clip vidéo de Novocaine for the Soul a été réalisé par Mark Romanek, qui dit s'être inspiré de Mary Poppins, qu'il avait vu étant enfant. Le clip vidéo sera d'ailleurs sélectionner pour les MTV awards.

Artiste: Eels
 Titre: Novocaine for the soul
Réalisateur: Mark Romanek
Année
:
1996
Extrait de l'album:
Beautiful Freak

Life is hard
And so am I
You'd better give me something
So I don't die
Novocaine for the soul
Before I sputter out
Before I sputter out

Life is white
And I am black
Jesus and his lawyer
Are coming back
Oh my darling
Will you be here
Before I sputter out
Before I sputter out
Before I sputter out

Guess who's living here with the great undead
This paint by numbers life is fucking with my head, once again

Life is good
And I feel great
Cuz mother says I was
A great mistake
Novocaine for the soul
You'd better give me something to fill the hole
Before I sputter out
Before I sputter out
Before I sputter out
Before I sputter out