13 octobre 2011

Eiffel: A tout moment la rue

eiffel_a_tout_momentPlace aujourd'hui à un titre que j'aime particulièrement du groupe de rock Eiffel et intitulé A tout moment la rue. Il s'agit du premier single de leur dernier -et quatrième- album A tout moment, sorti en 2009 (voir pochette ci-contre) et pour lequel a d'ailleurs participé Bertrand Cantat (ex leader de Noir Désir) où il y assure les chœurs sur un titre. La chanson a été écrite et composée par Romain Humeau, le leader d'Eiffel. On entend souvent beaucoup de critiques clamer haut et fort que "le rock français est mort", ou plutôt "qu'il ne se fait rien d'intéressant dans le rock en France depuis Téléphone et Noir Désir", eh bien c'est que ces personnes là ne connaissent pas Eiffel, qui est un excellent groupe qui nous livre de très bonnes chansons, au son purement rock et aux paroles travaillées ! Mais évidemment, comme le groupe n'est pas très médiatisé comme le sont les BB Brunes pour ne citer qu'eux, la plupart des gens ne connaissent pas ce qui se fait de bon et de bien dans le rock français. Et encore, Eiffel a tout de même sa notoriété et son public depuis plus de 10 ans. Pour le clip vidéo du titre que je vous ai sélectionné, il a été réalisé par Gaétan Châtaignier, qui est non seulement musicien (bassiste au sein du groupe French Cowboy) en plus d'être un réalisateur reconnu de clips vidéo (il a remporté la victoire de la musique du meilleur clip pour La Banane de Philippe Katherine).

Artiste: Eiffel
 Titre: A tout moment la rue
Réalisateur: Gaétan Châtaignier
Année
:
2009
Extrait de l'album:
A tout moment

À chacun de nos souffles
Au moindre murmure des bas fonds
C'est dans l'air comme un chant qui s'étrangle
Que d'un pavé de fortune
Contre le tintamarre du pognon
À tout moment la rue peut aussi dire non (x2)

C'est un pincement de lèvres
Et la peur qui perle d'un front
La faune et la flore à cran en haillons
Et l'éclat de nos palpitants
Dans l'ombre du marteau pilon
À tout moment la rue peut aussi dire non (x2)

Non comme un oui
Aux arbres chevelus
À tout ce qui nous lie
Quand la nuit remue
Aux astres et aux Déesses
Qui peuplent nos rêves
Et quand le peuple rêve
À tout moment la rue peut aussi dire...

Et si quelques points noirs
En cols blancs poivrent nos cieux
D'ondes occultes en tubes longs et creux
À bien compter le monde
Est x fois plus nombreux
Que ces trois cent familles qui sur la rue ont pignon
À tout moment elle peut aussi dire non

Comme un oui
Aux arbres chevelus
À tout ce qui nous lie
Quand la nuit remue
Aux astres et aux Déesses
Qui peuplent nos rêves
Et quand le peuple rêve il aime
Disposer de lui même (x2)

Non comme un oui
Aux arbres chevelus
À toutes ces nuits qui nous lient
Et même si elles ont trop bu
C'est aux astres et aux Déesses
Qui peuplent nos rêves
Et quand le peuple crève
À tout moment la rue peut aussi dire...

À chacun de nos souffles
Au moindre murmure des bas fonds
C'est dans l'air comme un chant qui s'étrangle
Que d'un pavé de fortune
Contre le tintamarre du pognon
À tout moment la rue peut aussi dire non

Posté par ginieland à 16:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,