29 juin 2012

29/06/2012 Garbage au Main Square Festival

Le 29 juin 2012:
le groupe Garbage est au Main Square Festival d'Arras.
main_square 

La moitié du groupe -en fait, seuls Shirley Manson et Duke Erikson- est passé d'abord sous la tente de Virgin Radio pour une interview au micro des animateurs Double F. et Mathilde. (source: le site de Virgin Radio )

> photos de l'interview
2012_06_29_arras_garbage_interview_virgin_01 2012_06_29_arras_garbage_interview_virgin_02_1
2012_06_29_arras_garbage_interview_virgin_02_2 2012_06_29_arras_garbage_interview_virgin_03_4 2012_06_29_arras_garbage_interview_virgin_03
2012_06_29_arras_garbage_interview_virgin_03_2 2012_06_29_arras_garbage_interview_virgin_03_3 2012_06_29_arras_garbage_interview_virgin_03_5
2012_06_29_arras_garbage_interview_virgin_03_6 2012_06_29_arras_garbage_interview_virgin_03_7
2012_06_29_arras_garbage_interview_virgin_04_1 2012_06_29_arras_garbage_interview_virgin_05_4
2012_06_29_arras_garbage_interview_virgin_05 2012_06_29_arras_garbage_interview_virgin_05_2 2012_06_29_arras_garbage_interview_virgin_05_3
2012_06_29_arras_garbage_interview_virgin_06_1 2012_06_29_arras_garbage_interview_virgin_06_2 2012_06_29_arras_garbage_interview_virgin_06_3

> video de l'interview


Puis le groupe s'est produit à 19h30 sur la grande scène de la citadelle d'Arras (des infos sur le site de la chaîne tv Direct Star / photos sur le site La Voix du Nord ).

garbage_main_square garbage_main_square2

Dès que je vous trouve des photos ou vidéo du concert, je les ajouterai...

Posté par ginieland à 21:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


LadyGunn June 2012

mag_ladygunn_coverShirley Manson est en cover du magazine américain LadyGunn, issue 5, de juin 2012. Shirley pose sous l'objectif du photographe Frank W. Ockenfels.

mag_ladygunn_p1 mag_ladygunn_p4
mag_ladygunn_p3 
mag_ladygunn_p5 

Posté par ginieland à 21:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Film Le Magicien d'Oz

le_magicien_doz_afficheLe Magicien d'Oz
titre originale: The Wizard of Oz
pays: USA
genre: conte musical
année: 1939
durée: 1h38
réalisateur: Victor Fleming
scénario: d'après le livre de L. Frank Baum
distribution:  Judy Garland (Dorothy Gale), Ray Bolger (l'Épouvantail), Bert Lahr (le Lion), Jack Haley (l'Homme de fer), Billie Burke (la bonne fée du Nord), Margaret Hamilton (la Méchante sorcière), Frank Morgan (le Magicien d'Oz, le professeur Marvel, le cocher, le portier de la cité d'Émeraude), Charley Grapewin (Oncle Henry), Clara Blandick (tante Olympe)...

Le speech: Dorothy Gale vit avec sa tante et son oncle dans une ferme du Kansas. Son chien Toto étant persécuté par la méchante Almira Gulch, Dorothy demande aux trois ouvriers de la ferme de le protéger. Mais personne ne semble prendre au sérieux les craintes de la jeune fille. Almira Gulch s'empare de Toto avec l'intention de le tuer, mais le chien s'échappe et retourne près de Dorothy qui décide alors de s'enfuir. Sur le chemin, elle rencontre le professeur Marvel qui la persuade de retourner auprès de sa famille.
Arrivée à la ferme, une énorme tornade s'approche. Pour se protéger, Dorothy s'enferme dans sa chambre mais la maison est emportée dans les airs. Par la fenêtre, Dorothy voit Almira Gulch sur sa bicyclette se transformant en une sorcière chevauchant un balai. La maison finit par atterrir à Munchkinland, une contrée du pays d'Oz. Dorothy rencontre la bonne sorcière et apprend qu'elle vient de tuer la Sorcière de l'Est. La Méchante Sorcière de l'Ouest réclame les chaussures magiques de sa sœur qui vient de mourir. Mais la bonne fée les a fait mettre aux pieds de Dorothy pour la protéger. La bonne fée indique à Dorothy le chemin à suivre pour demander l'aide du magicien d'Oz: il suffit de suivre la route de briques jaunes pour se rendre à la cité d'Émeraude. En chemin, elle rencontre un épouvantail en manque de cerveau, un homme de fer en manque de cœur, et un lion en manque de courage. Les trois accompagnent Dorothy jusqu'à la cité d'Émeraude avec l'espoir que le magicien d'Oz palliera leur handicap respectif. Mais c'est sans compter sur la Méchante Sorcière de l'Ouest qui en veut à Dorothy...

> bande annonce

Ma note: 10/10
J'aime
: Un grand classique du cinéma américain, conte qui émerveillera autant les petits que les grands. On aurait tendance à dire que le film a tout de même vieilli par certains aspects (les effets spéciaux, les décors de carton pâte très visibles à l'écran) et pourtant... on se laisse toujours embarquer par cette histoire, rythmée par les chansons qui sont devenues des standards (We're Off to See the Wizard, et bien sûr l'indémodable Over the Rainbow). C'est un film qu'on peut voir et revoir avec toujours un enchantement aux fonds des yeux. Ce film lancera la carrière de Judy Garland et dont l'image, à l'instar de Romy Schneider et de son rôle de Sissi, sera à jamais indissociable de son rôle de Dorothy.

le_magicien_doz_pub_1 le_magicien_doz_judy_personal_copy_album le_magicien_doz_photo_4 
 le_magicien_doz_photo_1 le_magicien_doz_photo_3 le_magicien_doz_photo_2 
juliens_icons_and_idols_p259 juliens_icons_and_idols_p261 lot148367 
lot148355 lot148368
lot148336  lot148359 

A savoir:
> C'est après le succès de Blanche-Neige et les Sept Nains (en 1937) que Louis B. Mayer, président de la MGM, se voit suggérer d'acquérir les droits du roman Le Magicien d'Oz pour le porter à l'écran et ainsi s'inspirer de la réussite de Walt Disney. Samuel Goldwyn négocie avec Frank Joslyn Baum, le fils de l'auteur, pour faire une comédie musicale.
> Près de quatorze scénaristes ont travaillé à l'élaboration du scénario, dont la version finale est datée au 28 février 1939. Seulement trois seront crédités au générique : Noel Langley, Florence Ryerson et Edgar Allan Woolf.
> Il existe quelques subtiles différences entre le livre original et le film. La trame de l'histoire est identique mais des détails diffèrent telles que la transformation des souliers de Dorothy (à l'origina en argent, puis deviennent des souliers de rubis dans le film), l'apparition des trois ouvriers agricole, de Miss Gulch et du Professeur Marvel qui ne sont pas dans le livre, le pays d'Oz est en porcelaine dans le livre, puis la morale que découvre Dorothy à la fin du film « rien ne vaut sa maison », est également une invention des scénaristes... Enfin, dans le film, il s'avère que Dorothy a rêvé toute l'histoire alors que dans le roman, son voyage est réel.

wizard_lot109652 wizard_lot109655
wizard_lot109651 wizard_lot109653
wizard_lot109657 wizard_lot109658
le_magicien_doz_shoes_judy_2 le_magicien_doz_shoes_judy_1
le_magicien_doz_costume_judy_2 le_magicien_doz_costume_judy_2b le_magicien_doz_costume_judy_2a
le_magicien_doz_costume_judy_1 le_magicien_doz_costume_judy_1a le_magicien_doz_costume_judy_1b le_magicien_doz_costume_judy_3
le_magicien_doz_judy_1 le_magicien_doz_judy_2B le_magicien_doz_judy_2 
le_magicien_doz_judy_4 le_magicien_doz_judy_3 le_magicien_doz_judy_3B

> La première tâche pour les producteurs est d'engager les acteurs.
le_magicien_doz_judy_5-> Le premier choix envisagé pour jouer "Dorothy" est Shirley Temple, la vedette du moment. Mais après une audition privée où LeRoy et Freed estiment que la jeune actrice n'est pas assez talentueuse pour le rôle, et le refus de la 20th Century Fox de la « prêter », les producteurs jettent leur dévolu sur une actrice de 16 ans déjà sous contrat avec la MGM depuis trois ans, Judy Garland. Ils sont persuadés que le Magicien d'Oz lancera pour de bon sa carrière et qu'elle deviendra une star. Le rôle de Dorothy lui est alors attribué en janvier 1938, bien qu'elle ait un peu de poids à perdre. La voix française de Judy Garland est assurée par Renée Simonot, qui est la mère des actrices Carherine Deneuve et Françoise Dorléac.  
-> Pour jouer la "Gentille Sorcière du Nord", les producteurs engagent Billie Burke, une ancienne coqueluche de Broadway du milieu des années 1900 et épouse de Florenz Ziegfeld, qui a débuté sa carrière hollywoodienne quelques années plus tôt à l'âge de 50 ans.
-> Le rôle de la "Méchante Sorcière de l'Ouest" s'avère plus difficile à attribuer. Dans le livre original, les illustrations de William Wallace Denslow ne donnent aucun indice sur son aspect physique. Mervyn LeRoy propose alors un clone de la reine de "Blanche-Neige et les Sept Nains", une sorcière « belle et sexy ». Arthur Freed et les dirigeants du studio s'y opposent, mais LeRoy fait faire des essais à Gale Sondergaard, qui incarne une sorcière si belle que Freed et la direction en sont outrés, estimant que « les méchantes sorcières sont laides, comme la vieille de Blanche-Neige ». LeRoy demande alors au département de maquillage de rendre Sondergaard laide, ce qui déplaît à l'actrice qui refuse le rôle, sans regret. Le rôle est finalement attribué le 10 octobre 1938 à Margaret Hamilton, une ancienne institutrice de 36 ans, qui gagne sa vie en étant une actrice de composition.
->  Le 31 janvier 1938, Ray Bolger est engagé pour interpréter l'« Homme de fer ». Il en est furieux et vexé car il se voyait revêtir le rôle de l'"Épouvantail" qu'il pense être fait pour lui et qui ferait de lui une star. Persuadé qu'il doit obtenir ce rôle, il se rend au bureau de Louis B. Mayer et finit par le convaincre.
-> Buddy Ebsen qui avait obtenu le rôle de l'Épouvantail, accepte sans rechigner celui de "l'Homme de fer", qui sera pour lui uncauchemar: son maquillage sr son visage est fait d'aluminium, si bien qu'un soir, il est admis en urgence à l'hôpital, après avoir inhalé l'aluminium, ses poumons en étaient remplis. Alors qu'Ebsen entame sa convalescence, la MGM décide de le remplacer. C'est pour l'acteur sa plus grosse désillusion professionnelle mais aussi personnelle. Pour le remplacer, la MGM se fait « prêter » par la Fox une vedette de Broadway et du cinéma, Jack Haley. Engagé le 21 octobre 1938 en ignorant ce qui est arrivé à son prédécesseur, il bénéficie d'un maquillage en pâte d'aluminium. Lors de la première journée de tournage de Haley, le réalisateur Victor Fleming est inquiet et lui demande de quelle manière il va aborder son rôle. Jack Haley le rassure en lui expliquant qu'il allait le jouer de la même manière qu'il raconte les histoires à son jeune fils.
-> Bert Lahr, un comédien de Broadway reconnu pour son style comique, fait l'unanimité au sein des producteurs pour interpréter le "Lion peureux" et est engagé le 25 juillet 1938.

le_magicien_doz_pub_2 le_magicien_doz_pub_3 le_magicien_doz_pub_4

-> Les "Munchkins" sont interprétés par plus d'une centaine de personnes de petite taille qui ont l'habitude de se produire dans des vaudevilles ou dans des cirques à travers le monde. Leo Singer, le responsable de la troupe, signe un contrat avec la MGM le 1er octobre 1938 pour un engagement débutant le 11 novembre 1938.

> Le film surprend par le contraste des couleurs: alors que les séquences du monde réel au Kansas sont tournées en sépia, les scènes du pays d'Oz sont tournées en Technicolor.

 >Sur le web:
le film sur
wikipedia 

Posté par ginieland à 13:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,