14 juillet 2011

Concert de Cali au Val de Souchez

Le mercredi 13 juillet 2011, la ville de Liévin organise comme chaque année, un grand concert gratuit, précédé du feu d'artifice pour les festivités annuelles du 14 juillet. L'année dernière, j'y avais vu le groupe Revolver (le public n'était pas très enthousiaste) et la tête d'affiche, Renan Luce, qui avait enflammé le public.

Cette année, les artistes se sont succédés sur scène: les gars de Blaireaux à 18h, les filles de Brigitte et la vedette de la soirée Cali.
brigitteNous sommes arrivés vers 20h et le duo Brigitte venait de commencer leur show. Je ne connais pas du tout leurs chansons, à peine avais-je vu les Brigitte sur des plateaux télé, et je les avais trouvé un peu prétentieuses. Elles font en effet partie de ce qu'on appelle "la nouvelle scène française", bref, le groupe branché du moment dans les petits milieux parisiens, Of Course ! lol. J'ai remarqué plusieurs influences artistiques: que ce soit au niveau du look, elles étaient toutes les deux vêtues de longues robes argentées et scintillantes, à la Dalida (la Brigitte aux longs cheveux, aimait même faire des mouvements de cheveux à la manière de Dalida!), mais surtout, impossible de penser immédiatement au film de Jacques Demy, Les Demoiselles de Rochefort, et à la scène de chant et de danse des soeurs Catherine Deneuve et Françoise Dorléac "Nous sommes deux soeurs jumelles". Tant pour les tenues (les robes scintillantes) que pour les chorégraphies (mais dans un style plus statique chez les Brigitte). Mais aussi sur le plan musical, on sent les influences de Portishead et même de Daft Punk pour certaines sonorités ! Ne connaissant pas leurs chansons, je n'ai reconnu que deux titres, deux reprises: "Ma Benz" de NTM et "Eye of the Tiger" de Survivor (mais si... la chanson de Rocky !). Bien sûr, les titres ont été complètement réarrangés à la sauce Brigitte. Le décor se voulait "art déco minimaliste", avec deux chèvres blanches installées sur la scène. Dommage, je n'ai pas pris de photos (j'étais plutôt loin, et le zoom de mon appareil est faible). Puis les Brigitte "se cassent", dixit l'une des deux Brigitte.
Ensuite, la longue attente commence: le staff prépare la scène, les instruments, les marquages au sol, les lumières, les micros etc... Le public s'impatiente et commence à clamer "Cali !".
cali Enfin, Cali arrive, à 21h45. Et il va se livrer à une véritable performance physique: Cali qui chante, Cali qui court, Cali qui danse, Cali qui salue le public à genoux, Cali qui fait monter les photographes sur scène pour qu'ils immortalisent pleinement le moment, Cali qui fait aussi monter sur scène des fans (féminines évidemment..!) qu'il fait chanter et danser et porter dans ses bras, Cali qui se fait porter/rouler par le public à deux reprises (il va se faire porter jusqu'à l'échaffaudage de l'ingénieur du son, installé au milieu de la foule et qu'il va escalader, puis revenir sur la scène en se refaisant porter par le public, dont certaines mains balladeuses en profitaient pour tâter vous devinez quoi, car Cali portait un pantalon très... moulant! -lol-). Bref, un Cali en pleine forme et très généreux avec son public qui lui rendait si bien: il a totalement électrisé le public, qui chantait, sautait, tapait dans les mains, faisait des "olé", qui ont même surpris et ravis le chanteur lui-même, qui en a alors profité pour s'amuser avec le public, comme un marionnetiste: tout ce que Cali dit et fait, le public le reproduit. Un Cali tout heureux d'être là, qui n'a cessé de remercier et de flatter le public du Nord. Bref, un régal, un plaisir, on en redemande encore et encore. Le concert se termine à 23h20, le feu d'artifice commence. C'est pas possible, c'est déjà fini ?! Personne n'y croit, le public hurle "une autre !!" mais c'est pourtant bel et bien la fin.

 PH_984 PH_985 PH_986
PH_987 PH_988
PH_989 PH_990 PH_991
comme vous pouvez le constater, je suis une piètre photographe -lol-
tout est flou: il y avait tellement de turbulence avec un public endiablé !

Voici en pêle-mêle quelques chansons que j'ai reconnu (il y en avait d'autres bien-sûr):
-De son premier album éponyme, Cali: "C'est quand le bonheur", "Elle m'a dit", "Pensons à l'avenir", "Le grand jour";
-De son deuxième album, Menteur: "Qui se soucie de moi", "Je m'en vais";
-De son troisième album, L'espoir: "1000 coeurs debouts";
-De son quatrième et dernier album, La vie est une truite arc-en-ciel qui nage dans mon cœur: "L'amour fou", "Cantona", "Ma douleur", "Je te veux maintenant".
-Reprises du refrain de "Sunday Morning" des Velvet Underground; et chanté en choeur avec le public à l'unisson, le refrain de "Les corons" de Pierre Bachelet.

A lire, sur le web:
> L'article paru sur La voix du nord, et les Photos ;
> L'article paru dans Nord éclair, et et les Photos .

Posté par ginieland à 18:06 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,