11 avril 2016

1995 Naomi Campbell par Matthew Rolston

naomi_campbell_by_matthew_rolston-1995-03-vogue_spain-6 

 Photographe: Matthew Rolston
Modèle: Naomi Campbell
Date: 1995
Séance: Portraits pour le magazine "Vogue" Espagne - mars 1995

naomi_campbell_by_matthew_rolston-1995-03-vogue_spain-1-1 naomi_campbell_by_matthew_rolston-1995-03-vogue_spain-1-2 naomi_campbell_by_matthew_rolston-1995-03-vogue_spain-2 
naomi_campbell_by_matthew_rolston-1995-03-vogue_spain-3 naomi_campbell_by_matthew_rolston-1995-03-vogue_spain-4  naomi_campbell_by_matthew_rolston-1995-03-vogue_spain-5 

Posté par ginieland à 22:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


10 avril 2016

Garbage: Supervixen

La chanson Supervixen figure en première piste du premier album éponyme du groupe Garbage, sorti en 1995.
Après la sortie du quatrème single (Stupid Girl), le label envisage de sortir Supervixen en single; mais ce sera finalement le titre Milk. Il existe néanmoins un single du titre, destiné aux radios aux Etats-Unis, qui leur a été délivré en octobre 1996 et diffusé par KROQ-FM. Le titre figure en face-b d'un single promotionnel de Queer sorti en Espagne.

Enregistrement: La chanson a été écrite et enregistrée par les quatre membres du groupe, dans leur propre studio d'enregistrement (les Smart Studios à Madison, dans le Wisconsin) en même temps que les autres titres de leur premier album, entre avril 1994 et mai 1995, avec la participation du bassiste Mike Kashou. Pendant l'enregistrement en cabine des vocalises, Shirley Manson improvise ("Now I want it too much, now I wanted to stop, now I'm lucky like a falling star fell over me"); elle tente d'imposer au reste du groupe de conserver ces lignes de texte qu'elle aime particulièrement. Elle parvient à avoir gain de cause, et cette partie figure en fin de couplets. Mais une autre partie de texte ("yeah, you worry too much, now it's got to be stopped") n'y figure pas.

> 1995 - Smart Studios - cabine d'enregistrement avec Shirley 
captures du documentaire "Thanks For Your Uhh, Support" (DVD Absolute Garbage)

1995-smart_studios-recording_supervixen-cap-01-1 1995-smart_studios-recording_supervixen-cap-01-2 1995-smart_studios-recording_supervixen-cap-01-3 
1995-smart_studios-recording_supervixen-cap-01-4 1995-smart_studios-recording_supervixen-cap-01-5  1995-smart_studios-recording_supervixen-cap-01-6 
1995-smart_studios-recording_supervixen-cap-01-7 1995-smart_studios-recording_supervixen-cap-01-8 1995-smart_studios-recording_supervixen-cap-01-9 

Composition: Une grande partie de la chanson est construite autour de silences répétés et parsemés tout au long des sections instrumentales. L'idée des silences est venue quand la bande de suivi a glissé pendant le mixage: le groupe a bouclé une partie de guitare soutenue composé de deux lignes distinctes de hauteur décalée, mais la fonction de lecture de leur machine de bande était défectueuse. Ils ont aimé l'effet rendu, même si elle est issue d'une panne matérielle non intentionnelle. "Fondamentalement, cela donne un air mort, et dans un sens, c'est juste du silence, mais qui devient aussi un crochet", a commenté Butch Vig (cf article Sound on Sound, 1997). L'effet est conservé avec certaines sections comportant d'autres éléments continus à travers des pauses délibérées. Pour ce faire, le groupe a dû faire usage d'une vaste mise en sourdine pour maintenir fermement le mix final, et d'enlever  numériquement les sections en sourdine pour souligner les silences. 
Pour les paroles, Shirley décrit la chanson comme le message suivant: "idôlatre-moi, je vais te donner tout ce que tu veux, mais tu devras faire quelque chose en retour". C'est une chanson de négociation d'une relation. "Je ne dis pas 'Je suis une jeune fille écossaise d'Edinbourgh et je suis géniale'. C'est en fait sur ce Supervixen (super mégère), ce type de femme à la Russ Meyer." (cf article "Modern life is rubbish", The Face, 01/09/1996). Car le titre s'inspire du film érotique de 1975 Supervixens du réalisateur Russ Meyer, devenu depuis un film culte.
L'interprétation des paroles (cf livre Garbage Réinventant le rock, 1999): les relations sexuelles deviennent une obsession, au point d'être assimilées à un culte maladif et séducteur. Le sexe, en tant que religion, et le charme obscur de la perversité, sont présentés comme quelque chose à ne pas laisser échapper. Il n'y a pas d'excuses à les laisser passer. Il ne reste plus qu'à se rendre à leur pouvoir et à jouir du moment.

Paroles
Come down to my house stick a stone in your mouth
You can always pull out if you like it too much

Make a whole new religion
A falling star that you cannot live without
And I'll feed your obsession
There'll be nothing but this thing that you'll never doubt

A hit is hard to resist and I never miss
I can take you out with just a flick of my wrist

Make a whole new religion
A falling star that you cannot live without
And I'll feed your obsessions
There is nothing but this thing that you'll never doubt,
This thing you'll never doubt

And I'll feed your obsession
The falling star that you cannot live without
I will be your religion
This thing you'll never doubt

You're not the only one
You're not the only one

Now I want it too much
Now I want it to stop
Now I'm lucky like a falling star fell over me

Bow down to me... (x 7)

Traduction
Descend jusqu'à ma maison, met une pierre dans ta bouche
Tu pourras toujours l'enlever si tu aimes trop ça

Invente une toute nouvelle religion
Une étoile déchue sans laquelle tu ne pourras vivre
Et je nourrirai ton obsession
Il n'y aura rien d'autre pour toi que cette chose dont jamais tu ne douteras.

C'est dur de résister à un coup et je n'ai jamais échoué
Je peux te foutre dehors d'un petit mouvement du poignet

Invente une toute nouvelle religion
Une étoile déchue sans laquelle tu ne pourras vivre
Et je nourrirai ton obssession
Il n'y aura rien d'autre pour toi que cette chose dont jamais tu ne douteras,
Cette chose dont tu ne douteras jamais

Et je nourrirai ton obsession
Une étoile déchue sans laquelle tu ne pourras vivre
Je serai ta religion
Cette chose dont tu ne douteras jamais 

Tu n'es pas le seul
Tu n'es pas le seul

Maintenant j'en ai très envie
Maintenant je ne veux pas que ça s'arrête
Maintenant je suis heureuse comme une étoile déchue tombée au dessus de moi

Incline toi devant moi... (x 7)

 


-- "Supervixen" en Live --

> Concert 27 février 1996,
Numbers, Houston, TX, USA
 

> Concert 7 avril 1996,
RockPalast TV Show, Philipshalle, Dusseldorf, Allemagne
 

 > Concert 17 août 1996,
Bizzare Festival, Cologne, Allemagne

 

Posté par ginieland à 19:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

09 avril 2016

Garbage: Milk

garbage-album1-single_milk-01  On poursuit l'exploration du premier album éponyme du groupe Garbage, avec le cinquième -et dernier- single intitulé Milk sorti le 7 octobre 1996 en Australie / Nouvelle Zélande et le 12 novembre 1996 aux USA.
Après la sortie de Stupid Girl le 22 janvier 1996, plusieurs titres ont été envisagés par le label pour être le single suivant: Supervixen, Fix Me Now et Milk.
En Australie, le single atterit à la place 48 à sa sortie, et atteint sa meilleure position en 44ème. En Angleterre, le single démarre à la 10ème position du Top des Charts. Milk a été le deuxième single à être dans le Top 10 des Charts britanniques: il y reste 8 semaines et se vend à 135 000 exemplaires.

Enregistrement: La chanson a été écrite et enregistrée par les quatre membres du groupe, dans leur propre studio d'enregistrement (les Smart Studios à Madison, dans le Wisconsin) en même temps que les autres titres de leur premier album, entre avril 1994 et mai 1995 avec la participation du bassiste Mike Kashou.

Composition: Lors de la réécriture des textes destinés à l'album, Shirley Manson s'est inspirée pour Milk des vers du poète et romancier canadien Michael Ondaatje et de son livre The Collected Works of Billy the Kid: Left-Handed Poems (1970 - Les Œuvres complètes de Billy the Kid): "her throat is a kitchen" en y faisant allusion dans les paroles. Au départ, Manson pensait que la chanson était "une séduction, presque comme un chant de sirène" (cf interview O-Zone, Novembre 1996, BBC). 
Cette chanson est sans doute la plus électronique de l'album; c'est aussi l'une des préférées de Shirley. Dans une interview au magazine Melody Maker (de Novembre 1996), elle déclarait: "C'est une dichotomie, un paradoxe. La chose que j'aime vraiment pour "Milk" est le fait qu'elle a été cataloguée par les gens comme étant la ballade de fin de l'album. Pour moi, "Milk" est la plus sombre, la plus désespérée des chansons. Les gens disent "Oh, c'est une chanson si douce, donc c'est une chanson d'amour". Mais c'est une chanson vraiment triste, cela parle de la perte et de la peur de la perte; sur des choses que vous ne pouvez pas avoir et des choses que vous attendrez pour toujours."

Paroles
I am milk
I am red hot kitchen
And I am cool
Cool as the deep blue ocean

I am lost
So I am cruel
But I'd be love and sweetness
If I had you

I'm waiting
I'm waiting for you
I'm waiting
I'm waiting for you

I am weak
But I am strong
I can use my tears to
Bring you home

I'm waiting
I'm waiting for you
I'm waiting
I'm waiting for you
I'm waiting
I'm waiting for you

I am milk
I am red hot kitchen
I am cool
Cool as the deep blue ocean

I'm waiting
I'm waiting for you
I'm waiting
I'm waiting for you

I'm waiting
I'm waiting for you
I'm aching
I'm aching for you

I'm waiting
I'm waiting
I'm waiting for you.  

Traduction
Je suis du lait
Je suis une cuisine rouge et chaude
Et je suis froide
Froide comme le profond océan bleu

Je suis perdue
Je suis donc cruelle
Mais je ne serais qu'amour et douceur
Si je t'avais

J'attends
Je t'attends

J'attends
Je t'attends

Je suis faible
Mais je suis forte
Je peux utiliser mes larmes pour
Te ramener à la maison

J'attends
Je t'attends
J'attends
Je t'attends
J'attends
Je t'attends

Je suis du lait
Je suis une cuisine rouge et chaude
Je suis froide
Froide comme le profond océan bleu

J'attends
Je t'attends
J'attends
Je t'attends

J'attends
Je t'attends
J'attends
Je souffre pour toi

J'attends
J'attends
Je t'attends.


Les remixes de Tricky: A la mi-avril 1996, le groupe se produit sur la scène du concert caricatif Roseland Ballroom à New York où ils sont rejoint par le musicien britannique du trip-hop, Tricky. Ayant créer des affinités durant la nuit qui a suivi le show, ils decident de collaborer ensemble à travers un duo sur Milk, avec les voix mêlées de Shirley et Tricky. Au début du mois de mai, ils enregistrent une version dans les Studios CRC de Chicago. Mais l'enregistrement comporte des défauts de par la bande d'enregistrement qui est défectueuse et une console de mixage qui a pris feu. Shirley a considéré cette expérience de travailler avec un chanteur comme étant "échantée et illuminée".
Mais des rumeurs courent sur internet, déclarant que la séance d'enregistrement avait était désastreuse, que le résultat attendu n'était pas à la hauteur et qu'il avait été difficile de travailler avec Tricky. Le manager du groupe réfute de suite ces propos, les problèmes rencontrés étaient liés à l'enregsitrement. Puis le grouoe établi un communiqué de presse pour confirmer que le travail sur Milk était toujours en cours avec Tricky. Tricky termine sa version dans les studios Platinum Island de New York; et de leur côté, Garbage, complète leur version des guitares dans leur studio de Madison, pendant un break de leur tournée mondiale. Le travail finalisé, deux versions sont disponibles: le premier, intitulé Siren Mix, ne contient que la voix de Shirley; et dans le deuxième, Wicked Mix, la voix de Tricky apparaît. Tricky a fait une exception en laissant Garbage réaliser leur propre version à partir de son remix, pour aller ensuite se plaindre de cette situation dans la presse. 

Milk est l'un des singles les plus remixés du groupe: le groupe lui-même a proposé des versions remixées, et de nombreux artistes de la scène életronique et alternative a remixé le titre (David Christophere, connu sous le nom de Rabbit In the Moon, a été sollicité par Butch Vig pour en faire un remix): 

Garbage
"Milk (Full Siren mix)" 4:17     
"Milk (Siren mix)" 4:02
"Milk (Wicked mix)" (featuring Tricky) 4:02

Goldie
"Milk (Completely Trashed mix)" 6:31
"Milk (VIP Rufige Trash Your Shit mix)"

Massive Attack
"Milk (Classic remix)" 4:47
"Milk (D mix)" 4:50
"Milk (Trance mix)" 7:47

Rabbit in the Moon
"Milk (Butchered Vegas mix)" 5:49     
"Milk (Got It mix)" 9:33
"Milk (Udder remix)" 4:49
"Milk (Utter edit)" 4:23

Tricky
"Milk (Tricky remix)" 4:19


Le single: Le premier single de Milk sort en Australie et Nouvelle Zélande par le label de Mushroom le 7 octobre 1996. La sortie du single coincide avec la tournée du groupe dans ces pays, et permet ainsi de rebooster la vente de leur album.
Aux USA, le titre sort sous le label Almo Sounds le 12 novembre 1996 en maxi-CD et maxi-cassette avec les remixes Siren et Wicked et de Rabbit In the Moon.
Un mois avant la sortie du single en Angleterre, en mai 1997, le label Mushroom sort 3 vinyles "taster" limités chacun à 500 exemplaires; tous sont présentés dans un emballage de chemises cartonnées noires (un en aspect cuir, un en aspect gravier et un en aspect ondulé).
Les face-b du single sont toujours des remixes de Milk (ou remixes de leurs singles précédents), le seul titre 'original' est la chanson Alien Sex Fiend qui figure sur le single australien.

07 octobre 1996
CD / cassette - Australie - White D1380/C1380

"Milk - The Siren mix" - 4:02
"Milk - The Wicked mix" (featuring Tricky) - 4:02
"Milk - The Tricky mix" - 4:19
 "Milk - Album Version" - 3:52

07 octobre 1996
CD - Australie  - White D1519

"Milk - Rabbit In the Moon mix - 5:49
 "Stupid Girl - Tee's Radio mix" - 3:45
"Queer - Danny Saber mix - 5:39
"Dog New Tricks - The Pal mix" - 4:02
"Alien Sex Fiend" - 4:37

23 octobre 1996
Vinyle taster (Rabbit In the Moon)  - UK  - Mushroom DJMILK1

"Milk - Got It mix - 9:32
 "Milk - Butchered Vegas mix - 5:49
"Milk - Utter edit - 4:23

28 octobre 1996
Vinyle taster (Goldie)  - UK - Mushroom DJMILK2

 "Milk - VIP Rufige Trash Your Shit mix" - 7:38
"Milk - Completely Trashed mix" - 6:31

4 novembre 1996
Vinyle taster (Massive Attack)- UK - Mushroom DJMILK3

"Milk - Trance mix" - 7:47
"Milk - D mix" - 4:50

11 novembre 1996
CD - UK - Mushroom Records SX1494

"Milk - The Wicked mix" (featuring Tricky) - 4:02
"Milk - The Tricky mix" - 4:19

11 novembre 1996
CD - UK - Mushroom Records D1494

"Milk - The Wicked Mix" (featuring Tricky) - 4:02
"Milk - Completely Trashed mix" - 6:31
"Milk - Album Version" - 3:52
"Stupid Girl - Tee's Radio mix" - 3:45

11 novembre 1996
CD - UK - Mushroom Records DX1494

"Milk - The Wicked mix" (featuring Tricky) - 4:02
"Milk - Classic remix" - 4:47
"Milk - Udder remix" - 4:49
"Stupid Girl - Danny Saber remix" - 4:26

11 novembre 1996
CD - Europe - BMG 74321 42322 2

"Milk - The Siren mix" - 4:02
"Milk - Completely Trashed mix" - 6:31
"Milk - Album Version" - 3:52
 "Stupid Girl - Tee's Radio mix" - 3:45

11 novembre 1996
CD - Europe - BMG 74321 44018 2

"Milk - The Siren mix" - 4:02
"Milk - Classic remix" - 4:47
"Milk - Udder remix" - 4:49
"Milk - The Wicked mix" (featuring Tricky) - 4:02


19 novembre 1996
CD/cassette- USA - Almo Sounds AMSDS-89007/AMSCS-89007
"Milk - Album Version" - 3:52
"Milk - The Siren mix" - 4:02
"Milk - Udder remix" - 4:49
"Milk - The Wicked mix" (featuring Tricky) - 4:02

5 mai 1997
Vinyle (remixes) - UK - Mushroom TRASH14

"Milk - VIP Rufige Trash Your Shit mix" - 7:38
"Milk - Completely Trashed mix" - 6:31

 5 mai 1997
Vinyle (remixes) -UK - Mushroom TRASH14

"Milk - Classic remix" - 4:47
"Milk - Trance mix" - 7:47
"Milk - D mix" - 4:50


Le clip vidéo: Le clip a été tourné le 19 août 1996 à Londres et réalisé par Stephane Sednaoui par la production Propaganda Films. La diffusion sur le petit écran à a lieu dès le 28 août. La vidéo a été tournée en un seul plan séquence, avec des effets de zoom sur le visage de Shirley Manson, créant un aspect flou et jouant sur les lumières colorées des projecteurs. Le clip a été réutilisé dans les remixes de la chanson: the Siren remix et Wicked remix.
La vidéo originale figure sur la K7 VHS Garbage Video sortie en 1996; une version remasterisée et recoupée du remix figure dans le DVD Absolute Garbage sortie en 2007.

garbage-video-album_1-milk-gif-1 
garbage-video-album_1-milk-gif-2 
garbage-video-album_1-milk-gif-3  
garbage-video-album_1-milk-gif-4 
gif-garbage-milk-1 
garbage-video-album_1-milk-gif-5 

Shirley Manson est le personnage prinicpal de la vidéo. Très maquillée (yeux charbonneux de noir, rouge à lèvres rouge brillant), elle se tient debout, seule, dans une sorte de tunnel venteux à la lumière bleue, devant des spots de lumières rouge et blanche à l'effet stroboscopique. Entre les plans de Shirley, on distingue les garçons: Steeve, Duke et Butch, floutés dans une lumière bleue. A la fin de la vidéo, la couleur bleue est remplacée par une autre couleur froide, le vert, et la caméra se focalise sur ce que tient Shirley dans sa main: une petite boule à facettes.

> vidéo

> captures
garbage-video-album_1-milk-cap01 garbage-video-album_1-milk-cap02 garbage-video-album_1-milk-cap03 
garbage-video-album_1-milk-cap04 garbage-video-album_1-milk-cap05 garbage-video-album_1-milk-cap06 
garbage-video-album_1-milk-cap07 garbage-video-album_1-milk-cap08 garbage-video-album_1-milk-cap09 
garbage-video-album_1-milk-cap10 garbage-video-album_1-milk-cap11 garbage-video-album_1-milk-cap12 
garbage-video-album_1-milk-cap13 garbage-video-album_1-milk-cap14 garbage-video-album_1-milk-cap15 
garbage-video-album_1-milk-cap16 garbage-video-album_1-milk-cap17 garbage-video-album_1-milk-cap18 
garbage-video-album_1-milk-cap19 garbage-video-album_1-milk-cap20 garbage-video-album_1-milk-cap21 
garbage-video-album_1-milk-cap22 garbage-video-album_1-milk-cap23 garbage-video-album_1-milk-cap24 
garbage-video-album_1-milk-cap25 garbage-video-album_1-milk-cap26 garbage-video-album_1-milk-cap27 
garbage-video-album_1-milk-cap28 garbage-video-album_1-milk-cap29 garbage-video-album_1-milk-cap30 
garbage-video-album_1-milk-cap31 garbage-video-album_1-milk-cap32 garbage-video-album_1-milk-cap33 
garbage-video-album_1-milk-cap34 garbage-video-album_1-milk-cap35 garbage-video-album_1-milk-cap36 
garbage-video-album_1-milk-cap37 garbage-video-album_1-milk-cap38 garbage-video-album_1-milk-cap39 
garbage-video-album_1-milk-cap40 garbage-video-album_1-milk-cap41 garbage-video-album_1-milk-cap42 
garbage-video-album_1-milk-cap43 garbage-video-album_1-milk-cap44 garbage-video-album_1-milk-cap45 
garbage-video-album_1-milk-cap46 garbage-video-album_1-milk-cap47 garbage-video-album_1-milk-cap48 
garbage-video-album_1-milk-cap49 garbage-video-album_1-milk-cap50 garbage-video-album_1-milk-cap51 
garbage-video-album_1-milk-cap52 garbage-video-album_1-milk-cap53 garbage-video-album_1-milk-cap54 
garbage-video-album_1-milk-cap55 garbage-video-album_1-milk-cap56 garbage-video-album_1-milk-cap57 


La promo: Le groupe a interprété Milk en live dans diverses émissions et à chacune de leur prestation, ils sont accompagnés du bassiste Daniel Shulman qui a intégré le groupe pour leur tournée mondiale.
Le premier live de Milk dans un show TV est dans l'émission australienne Hey Hey It's Saturday en octobre 1996 où le groupe interprète la version du titre tel qu'il figure sur l'album.
Ensuite, pour les deux autres prestations, ce n'est pas la version qui figure sur l'album que le groupe a proposé, mais le remix de Tricky, "Siren Remix", aux sonorités trip-hop:
D'abord, sur la scène des MTV Europe Music Awards (au Alexandra Palace à Londres), le 14 novembre 1996. Ce soir là, ils ont aussi reçu le prix de "révélation de l'année". Il s'agit de l'un des lives du groupe à une émission que je préfère, Shirley est au top de sa beauté, magnifique, sensuelle et pure dans sa petite robe blanche; on retrouve l'esprit du clip vidéo avec la mise en scène des lumières bleues.
Ensuite, quelques jours plus tard, le grouoe enregistre à Atlanta leur prestation destinée à à l'émission britannique Top of the Pops, diffusée le 19 novembre et où le groupe semble être en playback.

> Hey Hey It's Saturday - Australie - Octobre 1996

> MTV EMA - 14 novembre 1996
 

> TOP OF THE POPS - 19 novembre 1996
 

08 avril 2016

Shirley Manson on Her Beauty Philosophy

Shirley Manson on Her Beauty Philosophy: 'I Wear Makeup Not To Attract But To Repel' (Exclusive)

en ligne sur billboard.com
publié le 17 mars 2016
by Shira Karsen

shirley-manson-1-makeup-red-billboard-650 
Shirley Manson photographed on Oct. 10, 2013 in Los Angeles.
John Sciulli/WireImage 

Shirley Manson comes dressed like a “12-year-old” (her words, not ours) when she stops by Billboard for a playback session of Garbage's sixth studio album, Strange Little Birds, out June 10. Donning candy cotton pink hair (which is mixing it up from her famous electric red coif) and thick slicks of black eyeliner, the 49-year-old singer and feminist-phenom is effortlessly rocking a Peter Jensen crewneck sweatshirt -- the words “Shirley Shirley Shirley” screen-printed across the chest -- a “cheap pleatherette dress, kind of like dungarees,” and Robert Clergerie suede boots.

During a time when Kim Kardashian-West contoured beauty and perfectly sculpted buxom bodies reign supreme, Manson’s signature look since the early 90s -- a mix of no-fuss feminine mod and aggressively tough 80s punk -- is genuine and refreshing. Billboard spoke to the fashion legend and "makeup-addict” about her enduring riot-girl feminism and innate disgust towards the mainstream (“We’ve gone back to the Victorian ages where women feel this bizarre need to be judged as fuckmates”), her current obsession with two-tone lips, and why, after all these years, she's still wearing makeup "not to attract but repel."

As the lead singer of Garbage since the early 90s, you’ve owned your signature look: bright red lips. How’d that look come about ?
There was a phase in my life where we [as teenagers in Scotland] were obsessed with that rockabilly, Americana look, which of course was the Marilyn Monore-inspired red lip. Once I put a red lipstick on my very pale face, it just sort of popped and I became addicted. But now with pink hair I can't wear my red lipstick, otherwise it’s like “woohoo!” you can see me coming from miles away.

You’ve collaborated with -- and been a muse for -- many designers over the years, including Oliver Peoples, ALC and MAC cosmetics. What’s been your favorite ?
I’ve loved them all, but the first campaign I ever did was with Calvin Klein in 1996. At the time, it wasn't so normal for musicians—especially alternative artists—to get so snugly with designers, so I was very excited when I got the call. It was a whole bunch of us alternative artists -- Moby, Melissa Auf der Maur, the guy from Buckcherry -- and we certainly weren't models at all, which was a big deal, too. Steven Klein shot me with no makeup on, which was terrifying. Since I was 11 years old I’ve been wearing black eyeliner, and I never, ever take my black eyeliner off.

shirley-manson-2calvin-klein-billboard-620
Shirley Manson posing bare-faced for a Calvin Klein ad in 1996. Courtesy Photo

Why black eyeliner ?
I will wear any kind of black eyeliner I can get my hands on. I used to burn coals in a tin until they turned into a liquid and apply using a cocktail stick. Now I wear Laura Mercier “Black Violet", but I’ve always worn makeup like war paint. I've never believed in just a little slick of see-through lip gloss and a little brushing of natural color mascara. I like my makeup bold, and I wear it not to attract but repel. I wear it as a statement of intent.

What is the statement ?
I feel very at odds with popular culture and what seems to be so valued in our society right now. I don't believe women should be judged for their bodies or their faces. I don't believe women should behave perfectly, I don't think they need to look perfect. I think in some ways we've gone back to the Victorian ages where women feel this bizarre need to be judged as fuckmates. And that disturbs me because women have to be more than that.

How does your style factor into that belief ?
I wear the clothes, the clothes don't wear me. I love simple pieces, and I always feel most comfortable in a little A-line, mod shift dress, which is what I’m known for. If feel like the clothes are wearing me, like at a photo shoot or something, I can’t wear them because it fucks with my head. I hate what feels like dress up because I’ve always wanted to be myself. As a child, I struggled in my warped little mind to have an identity. Since I was a middle child, I assumed I had no identity. And I really struggled with that; I probably still do actually.

Is there a makeup trend you’re really into right now ?
I love the punk-inspired makeup trends currently happening, particularly the stuff coming out of the U.K. I'm also obsessed with the two colored, split lip. Like a blue top lip and an orange bottom lip and lots of gloss...We’re also seeing a lot of very linear, geometric lines rather than smudgy and soft. It's all very bold -- almost like a drawing on the eyes and it just fucking blows me away.

Favorite color ?
Black.

One product you can’t live without ?
L’Oreal Paris Voluminous Volume Building mascara in “Blackest Black.”

Tips for getting that perfect red lip ?
You must not bite your lip because that will end in complete disaster with lipstick all over your teeth, which is a gross look. You also have to line your lips first and then put lipstick on. As for colors, I’m very partial to Lady Danger by MAC and Charlotte Tilbury’s 1975.

Who is your style and makeup inspiration ?
Siouxsie Sioux. I once showed up to a party late, by myself, and had painted my entire face white with black lips and black eyes and this mental, crimped, brushed out ginger hair. The look was all inspired by her because she was my style guru back in the day. I remember knocking on the door and the boy hosting opened the door and burst out laughing. It was a bold look I will confess, it was a bold look.

What were you thinking when he laughed at you ?
I was thinking I was cool as fuck.

Posté par ginieland à 23:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

06 avril 2016

1967 Sharon Tate par Peter Basch

sharon_tate_by_basch-1967-a1  sharon_tate_by_basch-1967-a2  
sharon_tate_by_basch-1967-a1a   sharon_tate_by_basch-1967-a3  sharon_tate_by_basch-1967-b1 
sharon_tate_by_basch-1967-c1a  sharon_tate_by_basch-1967-c2a 
sharon_tate_by_basch-1967-c1  sharon_tate_by_basch-1967-c2 

Photographe: Peter Basch
Modèle: Sharon Tate
Date: 1967

sharon_tate_by_basch-1967-f  
sharon_tate_by_basch-1967-d  sharon_tate_by_basch-1967-e 

Posté par ginieland à 22:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


01 avril 2016

Citizen K 24/03/2016 Monica Bellucci

2016-03-24-citizen   Le magazine français Citizen K International n°78,
paru le 24 mars 2016
cover: Monica Bellucci

Prix: 1 Euro

Posté par ginieland à 12:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Télérama Hors Série Le Douanier Rousseau

2016-03-22-telerama  Le magazine français Télérama Hors-Série n°200, paru le 22 mars 2016 est entièrement consacré au peintre Le Douanier Rousseau.
83 pages
Prix: 8,50 Euros
 

 

Posté par ginieland à 12:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 mars 2016

Garbage: Stupid Girl

garbage-stupid_girl-single  Suite du premier album éponyme du groupe Garbage, avec le quatrième single intitulé Stupid Girl sorti le 22 janvier 1996 en Australie et le 28 février 1996 en Europe.
La chanson est sortie sous le label Almo Sounds aux USA et sous Mushroom Records dans le reste du monde. Mushroom Records ditribue la chanson aux stations de radios en Angleterre un mois avant sa sortie officielle.
C'est la chanson du groupe qui a connu le plus grand succès aux USA et en Angleterre, et qui a été beaucoup remixée; elle a été nommé aux Grammy Awards (USA) dans deux catégories ('Best Rock Song' remporté par Tracy Chapman et 'Best Rock Performance by a Duo or Group' gagné par Dave Matthews Band), aux Danish Grammy (pour Meilleure chanson Rock), aux MTV Video Music Award (pour 'Best New Artist') et aux MTV Europe Music Award (pour la Meilleure Chanson).
La chanson atteint la 38ème place dans les charts français et permet de rebooster la vente de l'album, qui va atteindre la 16ème place des ventes d'album en France. Dans les tops des charts: le titre atteint la 4ème place en Angleterre, la 2ème place au Canada.

Enregistrement: La première démo de la chanson est enregistrée en janvier 1994 pendant une session de studio informelle avec les "gars" (Butch, Duke et Steeve) dans le studio du sous-sol de la maison de Steve Marker à Madison, dans le Wisconsin. Shirley ne fait alors pas encore partie du groupe. Steeve a créé les lignes de basse, et Duke les riffs de guitares. La chanson se finalise par l'initiative de Butch d'utiliser un sample de batterie du titre "Train in Vain" du groupe The Clash. Les percussions ont été enregistrées par un musicien de Madison, Pauli Ryan, et la guitare basse par un musicien de Milwaukee, le bassiste Mike Kashou. Le résultat donne une chanson de rock rapide, avec des touches de sons électroniques.

- The Clash "Train in Vain"
(l'intro avec la reprise de la batterie à l'identique):

Composition: Quand Shirley rejoint le groupe, elle retravaille plusieurs titres composés du groupe: "Queer", "Vow" et "Stupid Girl". En travaillant sur les paroles, Shirley explique que la chanson devient "un hymne pour une fille qui ne se contentera pas du minimum par rapport à ce qu'elle veut". Elle ajoutera plus tard que "[Stupid Girl] est vraiment sur un potentiel gaspillage, c'est notre version d'«Express Yourself» de Madonna, mais en un peu plus subversive". Shirley vise la chanson comme un reproche à un comportement stupide d'un ami: "Beaucoup de femmes ont encore du mal à trouver leur propre voix dans la société. C'est juste que les femmes ont un ensemble de problèmes différents des hommes... de tirer le meilleur parti de votre potentiel." Elle dit que "Stupid Girl" était "une chanson de reproche à beaucoup de gens que nous connaissons", autant hommes que femmes, et que "nous aurions pu l'appeler "Stupid Guy" mais cela aurait été fastidieux".
En 2002, réfléchissant au succès de la chanson, Butch Vig racontera que "les gens nous demandent encore qui est la 'Stupid Girl' ('fille stupide') et c'est impossible de leur répondre. La chanson est en quelque sorte déstinée à être un appel d'éveil. Cela peut être une ex petite amie. Cela peut être une diva du rock que nous connaissaons tous, cela peut être votre soeur. Cela pourrait aussi s'appeler 'Stupid Boy' ('mec stupide')". Rétrospectivement, il ajoute aussi que "c'est impossible de prédire ce qui sera un succès. Mais inconsciemment, je savais que la chanson était bonne quand je continuais à jouer le même mélange rude encore et encore sur mon autoradio pendant des mois". 

Paroles
You pretend you're high
You pretend you're bored
You pretend you're anything
Just to be adored
And what you need
Is what you get

Don't believe in fear
Don't believe in faith
Don't believe in anything
That you can't break

You stupid girl
You stupid girl
All you had you wasted
All you had you wasted

What drives you on (What drives you on)
Can drive you mad (Can drive you mad)
A million lies to sell yourself
Is all you ever had

Don't believe in love
Don't believe in hate
Don't believe in anything
That you can't waste

You stupid girl
You stupid girl
Can't believe you fake it
Can't believe you fake it

Don't believe in fear
Don't believe in pain
Don't believe in anyone
That you can't tame

You stupid girl
You stupid girl
All you had you wasted
All you had you wasted

You stupid girl
You stupid girl
Can't believe you fake it
Can't believe you fake it

You stupid girl
You stupid girl
Can't believe you fake it
Can't believe you fake it

You stupid girl.

Traduction
Tu prétends être tout et n'importe quoi
Tu prétends t'ennuyer
Tu prétends ne rien être
Seulement pour être aimée
Et tu obtiens ce dont tu as besoin

Ne crois pas en la peur
Ne crois pas en la foi
Ne crois en rien
Que tu ne puisses détruire

Toi, fille stupide
Toi, fille stupide
Tu as gaspillé tout ce que tu as eu
Tu as gaspillé tout ce que tu as eu

Ce qui semble te mettre sur le bon chemin (Ce qui semble te
mettre sur le bon chemin)
Peut te rendre folle (Peut te rendre folle)
Un million de mensonges pour te vendre
C'est tout ce que tu
n'as jamais eu

Ne crois pas en l'amour
Ne crois pas en la haine
Ne crois en rien
Que tu ne peux gaspiller

Toi, fille stupide
Toi, fille stupide
Je ne peux pas le prétendre
Je ne peux pas le prétendre

Ne crois pas en la peur
Ne crois pas à la peine
Ne crois en personne
Que tu ne puisses maîtriser

Toi, fille stupide
Toi, fille stupide
Tu as gaspillé tout ce que tu as eu
Tu as gaspillé tout ce que tu as eu

Toi, fille stupide
Toi, fille stupide
Je ne peux pas le prétendre
Je ne peux pas le prétendre

Toi, fille stupide
Toi, fille stupide
Je ne peux pas le prétendre
Je ne peux pas le prétendre

Toi, fille stupide


Le single: En janvier 1996, pendant que Garbage répète pour leur tournée, ils enregistrent à nouveau quelques titres destinés à figurer en Face-B: ils remixent le titre "Dog New Tricks" qui figure sur l'album, et enregistrent "Driving Lesson", "Alien Sex Fiend" et "Kick My Ass" (une reprise de Vic Chesnutt destinée à figurer sur l'album de charité Sweet Relief II: gravity of the Situation). Daniel Shulman joue de la basse sur chacun de ces 4 titres. 

Les titres Face-B:
- Driving Lesson
Alien Sex Fiend
-  Kick My ass  
-  Butterfly Collector
-  Trip My Wire

Le single est sorti en CD, en vinyl et en K7 audio. Le label Mushroom sort le 11 mars 1996 une édition limitée en vinyl avec 2 couleurs différentes. Sur le 1er, on y trouve les titres "Driving Lesson", une version alternative de "Dog New Tricks" et un remixe de "Stupid Girl" de Red Snapper; sur le 2ème, figurent "Alien Sex Fiend" et deux versions remixées de "Stupid Girl" par Dreadzone. Le vinyl contient un remix de "Dog New Tricks".
Le label Almo sort le single avec un remix de la chanson par Todd Terry. Le 9 juillet, Almo resort le titre en CD et cassette, avec les titres "Driving Lesson" et le remix de Todd Terry. Le 6 août, Almo sort en format vinyl le titre avec les titres "Driving Lesson" et des remixes de "Stupid Girl" par Todd Terry, Danny Saber, Rabbit In the Moon et Jason Bentley.

CD Single - Europe
    "Stupid Girl" – 4:19
    "Butterfly Collector" – 3:41
    "Trip My Wire" – 4:29

   CD / Cassette - Australie - 1
    "Stupid Girl" – 4:19
    "Trip My Wire" – 4:29
    "Queer (The Very Queer Dub Bin)" – 5:12
    "Queer (The Most Beautiful Woman in Town Mix)" – 5:36

   CD / Cassette - Australie - 2
    "Stupid Girl" – 4:19
    "Butterfly Collector" – 3:41
    "Queer (F.T.F.O.I. Mix)" – 7:17
    "Queer (Danny Saber Mix)" – 5:39

   CD Grande-Bretagne - 1
    "Stupid Girl" – 4:19
    "Driving Lesson" – 3:48
    "Dog New Tricks (The Pal mix)" – 4:02
    "Stupid Girl (Red Snapper mix)" – 7:37

      CD Grande-Bretagne - 2
    "Stupid Girl" – 4:19
    "Alien Sex Fiend" – 4:37
    "Stupid Girl (Dreadzone dub version)" – 6:08
    "Stupid Girl (Dreadzone vocal mix)" – 6:34

      CD Single - Grande-Bretagne
    "Stupid Girl" – 4:19
    "Dog New Tricks (The Pal mix)" – 4:02

      CD Single / Cassette - USA
    "Stupid Girl" – 4:19
    "Stupid Girl (Tee's radio edit)" – 3:49
    "Driving Lesson" – 3:48

      CD Single - USA
    "Stupid Girl (Todd Terry Freeze Club)" – 5:53
    "Stupid Girl (Todd Terry In House Dub)" – 6:11
    "Stupid Girl (Future Retro Mix)" – 5:20
    "Stupid Girl (Danny Saber Mix)" – 4:23
    "Stupid Girl (Shoegazer Mix)" – 5:53
    "Driving Lesson" – 3:48

   CD Single - France
    "Stupid Girl" – 4:19
    "Stupid Girl (Dreadzone dub version)" – 6:08
    "Dog New Tricks (The Pal mix)" – 4:02

     CD Single - Allemagne
    "Stupid Girl (Radio edit)" – 3:44
    "Stupid Girl" – 4:19

     CD Single "The Remixes" - Australie
    "Stupid Girl (Dreadzone vocal mix)" – 6:34
    "Stupid Girl (Dreadzone dub version)" – 6:08
    "Stupid Girl (Red Snapper mix)" – 7:37
    "Stupid Girl" – 4:19
    "Alien Sex Fiend" – 4:37

      CD Remixes Stupid Girl - Grande-Bretagne
    "Stupid Girl (Todd Terry Freeze Club)" – 5:53
    "Stupid Girl (Todd Terry Bonus Beats)" – 3:11
    "Stupid Girl (Todd Terry In House Dub)" – 6:11
    "Stupid Girl (Todd Terry Capella)" – 3:34


Le clip vidéo: Le clip a été tourné le 16 janvier 1996 à Los Angeles (en même temps que le clip de "Ony happy when it rains") et réalisé aussi par Samuel Bayer. La vidéo, tournée en à peine quatre heures dans un entrepôt, bénéficie d'un petit budget (tandis que "Only Happy", sur lequel la compagnie Almo Sounds misait sur la réussite, avait le budget le plus important). La première diffusion a lieu le 1er février 1996 (et le 5 mai aux USA), et le clip rencontre un vif succès sur les chaînes MTV et VH1.

garbage-stupid_girl-gif-01 
garbage-stupid_girl-gif-02 
garbage-stupid_girl-gif-04 
garbage-stupid_girl-gif-07d 
garbage-stupid_girl-gif-07a 
garbage-stupid_girl-gif-07c 
garbage-stupid_girl-gif-07f
 
garbage-stupid_girl-gif-08a  garbage-stupid_girl-gif-08b 
garbage-stupid_girl-gif-08c  garbage-stupid_girl-gif-08d 
garbage-stupid_girl-gif-08e  garbage-stupid_girl-gif-08f 
garbage-stupid_girl-gif-08g  garbage-stupid_girl-gif-08h 

Les images de la vidéo se présentent sous l'aspect d'une vieille bobine abîmée, inspirée du générique de Seven de David Fincher (sorti en salles l'année précédente). Pour donner cet aspect usé à la bobine, le réalisateur l'a coupée en morceau, a mis ses empreintes digitales et l'a écorchée, puis l'a trempée dans un bain, avant de la réassembler.
La vidéo a été nommée dans la catégorie de "Best New Artist in a Video" aux MTV Video Music Awards de 1996 (mais c'est le clip d'"Ironic" d'Alanis Morissette, réalisé par Stephane Sednaoui qui remporte le prix).

> vidéo
 

> captures
garbage-stupid_girl-cap01 garbage-stupid_girl-cap02 garbage-stupid_girl-cap03 
garbage-stupid_girl-cap04 garbage-stupid_girl-cap05 garbage-stupid_girl-cap06 
garbage-stupid_girl-cap07 garbage-stupid_girl-cap08 garbage-stupid_girl-cap09 
garbage-stupid_girl-cap10 garbage-stupid_girl-cap11 garbage-stupid_girl-cap12 
garbage-stupid_girl-cap13 garbage-stupid_girl-cap14 garbage-stupid_girl-cap15 
garbage-stupid_girl-cap16 garbage-stupid_girl-cap17 garbage-stupid_girl-cap18 
garbage-stupid_girl-cap19 garbage-stupid_girl-cap20 garbage-stupid_girl-cap21 
garbage-stupid_girl-cap22 garbage-stupid_girl-cap23 garbage-stupid_girl-cap24 
garbage-stupid_girl-cap25 garbage-stupid_girl-cap26 garbage-stupid_girl-cap27 
garbage-stupid_girl-cap28 garbage-stupid_girl-cap29 garbage-stupid_girl-cap30 
garbage-stupid_girl-cap31 garbage-stupid_girl-cap32 garbage-stupid_girl-cap33 
garbage-stupid_girl-cap34 garbage-stupid_girl-cap35 garbage-stupid_girl-cap36 
garbage-stupid_girl-cap37 garbage-stupid_girl-cap38 garbage-stupid_girl-cap39 
garbage-stupid_girl-cap40 garbage-stupid_girl-cap41 garbage-stupid_girl-cap42 
garbage-stupid_girl-cap43 garbage-stupid_girl-cap44 garbage-stupid_girl-cap45 
garbage-stupid_girl-cap46 garbage-stupid_girl-cap47 garbage-stupid_girl-cap48 
garbage-stupid_girl-cap49 garbage-stupid_girl-cap50 garbage-stupid_girl-cap51 
garbage-stupid_girl-cap52 garbage-stupid_girl-cap53 garbage-stupid_girl-cap54 
garbage-stupid_girl-cap55 garbage-stupid_girl-cap56 garbage-stupid_girl-cap57 
garbage-stupid_girl-cap58 garbage-stupid_girl-cap59 garbage-stupid_girl-cap60 
garbage-stupid_girl-cap61 garbage-stupid_girl-cap62 garbage-stupid_girl-cap63 
garbage-stupid_girl-cap64 garbage-stupid_girl-cap65 garbage-stupid_girl-cap66 
garbage-stupid_girl-cap67 garbage-stupid_girl-cap68 garbage-stupid_girl-cap69 
garbage-stupid_girl-cap70 garbage-stupid_girl-cap71 garbage-stupid_girl-cap72 
garbage-stupid_girl-cap73 garbage-stupid_girl-cap74 garbage-stupid_girl-cap75 
garbage-stupid_girl-cap76 garbage-stupid_girl-cap77 garbage-stupid_girl-cap78 
garbage-stupid_girl-cap79 garbage-stupid_girl-cap80 garbage-stupid_girl-cap81 
garbage-stupid_girl-cap82 garbage-stupid_girl-cap83 garbage-stupid_girl-cap84 
garbage-stupid_girl-cap85 garbage-stupid_girl-cap86 garbage-stupid_girl-cap87 
garbage-stupid_girl-cap88 garbage-stupid_girl-cap89 garbage-stupid_girl-cap90 
garbage-stupid_girl-cap91 garbage-stupid_girl-cap92 garbage-stupid_girl-cap93 
garbage-stupid_girl-cap94 garbage-stupid_girl-cap95 garbage-stupid_girl-cap96 
garbage-stupid_girl-cap97 garbage-stupid_girl-cap98 garbage-stupid_girl-cap99 
garbage-stupid_girl-cap100 garbage-stupid_girl-cap101 garbage-stupid_girl-cap102 
garbage-stupid_girl-cap103 garbage-stupid_girl-cap104 garbage-stupid_girl-cap105 

Samuel Bayer a plus tard réalisé une deuxième version de la vidéo, avec des images supplémentaires à la vidéo originale, pour une version remixée de "Stupid Girl" par Todd Terry:

> captures des images / plans ajoutés:
garbage-stupid_girl-remix-cap01 garbage-stupid_girl-remix-cap03 garbage-stupid_girl-remix-cap04 
garbage-stupid_girl-remix-cap05 garbage-stupid_girl-remix-cap06 garbage-stupid_girl-remix-cap07 
garbage-stupid_girl-remix-cap08 garbage-stupid_girl-remix-cap09 garbage-stupid_girl-remix-cap10 
garbage-stupid_girl-remix-cap11 garbage-stupid_girl-remix-cap12 garbage-stupid_girl-remix-cap13 
garbage-stupid_girl-remix-cap14 garbage-stupid_girl-remix-cap15 garbage-stupid_girl-remix-cap16 
garbage-stupid_girl-remix-cap17 garbage-stupid_girl-remix-cap18 garbage-stupid_girl-remix-cap19 
garbage-stupid_girl-remix-cap20 garbage-stupid_girl-remix-cap21 garbage-stupid_girl-remix-cap22 
garbage-stupid_girl-remix-cap23 garbage-stupid_girl-remix-cap24 garbage-stupid_girl-remix-cap25 

> vidéo clip du remix de Todd Terry

La vidéo figure sur la K7 VHS Garbage Video (1996), contenant un making-of:

> captures
garbage-stupid_girl-making_of-cap01 garbage-stupid_girl-making_of-cap02 garbage-stupid_girl-making_of-cap03 
garbage-stupid_girl-making_of-cap04 garbage-stupid_girl-making_of-cap05 garbage-stupid_girl-making_of-cap06 
garbage-stupid_girl-making_of-cap07 garbage-stupid_girl-making_of-cap08 garbage-stupid_girl-making_of-cap09 
garbage-stupid_girl-making_of-cap10 garbage-stupid_girl-making_of-cap11 garbage-stupid_girl-making_of-cap12 
garbage-stupid_girl-making_of-cap13 garbage-stupid_girl-making_of-cap14 garbage-stupid_girl-making_of-cap15 
garbage-stupid_girl-making_of-cap16 garbage-stupid_girl-making_of-cap17 garbage-stupid_girl-making_of-cap18 
1995-stupid_girl-cap01 1995-stupid_girl-cap02 1995-stupid_girl-cap03 

> video Making-Of
 


Dans la vidéo, Shirley Manson porte une petite robe courte noire avec une grande bande blanche d'un "V" à l'envers et de grandes bottes; robe qu'elle avait achetée à petit prix (à l'époque, on trouvait la robe en vente dans les boutiques "La City" en France).

> 1995 - photographies de Stephen Sweet
garbage-video-stupid-1996-06-by_stephen_sweet-1-1a  1996-06-garbage_by_stephen_sweet-1-2 
garbage-mag-1995-12-Melody_Maker2 
garbage-video-stupid-1996-06-garbage_by_stephen_sweet-shirley-1a 

> captures du documentaire "Thanks For Your Uhh, Support" (DVD Absolute Garbage)
1995-garbage_by_stephen_sweet-shirley-set-cap-1-1 1995-garbage_by_stephen_sweet-shirley-set-cap-1-2 1995-garbage_by_stephen_sweet-shirley-set-cap-1-3 

> 1996 - dans les coulisses - Shirley et Duke
captures du documentaire "Thanks For Your Uhh, Support" (DVD Absolute Garbage)

1996-garbage-backstage-cap-01-1 1996-garbage-backstage-cap-01-2 1996-garbage-backstage-cap-01-3 
1996-garbage-backstage-cap-01-4 1996-garbage-backstage-cap-01-5 1996-garbage-backstage-cap-01-6 


La promo: Pour leur tournée d'été américaine de 1996 (en juin et juillet), le groupe jouait en première partie des Smashing Pumpkins; tournée interrompue après le décès du claviériste des Smashing, Jonathan Melvoin, mort d'une overdose le 12 juillet. Mais les groupes reprendront ensemble la tournée après un break d'un mois.
Le groupe interpréta le titre en live dans diverses émissions TV à travers le monde:

> TOP OF THE POPS - UK - 20 mars 1996
 

> TFI FRIDAY - UK - 29 mars 1996

> LATE SHOW OF DAVID LETTERMAN - USA - 11 juillet 1996

> VH1 FASHION AWARDS - USA - 24 octobre 1996
- avec "l'accident" de la robe de Shirley


> Bonus: version Acapella
 

14 mars 2016

Vanessa Paradis: Dis-lui toi que je t'aime

vanessa_video-dis_lui-single  Quand on repense aux années 1990s en France, on ne peut faire l'impasse sur Vanessa Paradis, jolie petite Lolita que tout le monde a vu grandir et évoluer depuis. Son deuxième album, Variations sur le même t'aime, est écrit par Serge Gainsbourg et composé par Franck Langolff. Et la chanson Dis Lui toi que je t'aime est le 2ème single extrait de cet album. Pour la pochette du 45 tours, Vanessa est photographiée par Bettina Rheims (voir photo ci-contre). Il sort en novembre 1990 en France, et en décembre au Canada: il s'écoule à 25 000 exemplaires en France, Belgique, Suisse et Canada, et atteint la 41ème place au Top50.
Dans la chanson, Serge Gainsbourg parle sans doute d’une relation à trois au cœur de laquelle se trouve une femme qui a fini par comprendre lequel des deux hommes elle aimait vraiment: elle demande à celui qu’elle aime d’annoncer la nouvelle à l’autre. Mais les interprétations sont multiples, tant les paroles regorgent de jeux de mots, de contresens, de doubles emplois… comme savait si bien le faire Gainsbourg !

Dis lui toi que le t'aime
Ou programme moi sur I.B.M.
Je n'aimerais pas le blesser
Je m'rends compte que pour compte nous l'avons laissé
Dis lui toi que je t'aime
Et que il se branche sur la F.M.
Alors il pourra me capter
Ou bien c'est qu'il est complètement disjoncté

Je n'peux pas les yeux
Dans les yeux
Balancer ça
Il ne croirait pas
Je n'veux pas annoncer la couleur
Entre toi et moi
Je vois l'émoi
Quand il comprendra sa douleur
Je n'sais pas
Ce que tu dois
Faire pour être le seul double de moi

Dis lui toi que je t'aime
C'est toujours le même dilemne
Un jour ou toujours qui sait
Combien de mois d'émoi cela va durer
Dis lui toi que ja t'aime
Entre l'amour, l'amour et la haine
Question de pleins et de déliés
Qui sait combien de temps cela va durer
Dis lui dis lui redis lui quand même
Dédie lui ce poème
C'est le never more jamais à tout jamais
Dis lui toi que je t'aime
Bien sûr on en revient au même
Thème insoluble c'est vrai
C'est toi que j'aime
C'est toi que j'aime
Pour de vrai


Artiste: Vanessa Paradis
 Titre: Dis lui toi que je t'aime
Réalisateur du clip: Philippe Gautier
Année
:
1990
Extrait de l'album:
Variations sur le même t'aime


Le clip vidéo est réalisé par Philippe Gautier. Ambiance automnale, où Vanessa, vêtue d'une robe rose, sur un parterre de feuilles mortes, chante la chanson, avec un air mi-mutine, mi-mélancolique. Tourné dans un studio à Stains en octobre 1990, il a couté à l'époque 500 000 Francs (80 000 €) pour une journée de tournage. Il fut diffusée à la télévision pour la première fois durant la 2e quinzaine de novembre 1990.

 vanessa_video-dis_lui-cap01 vanessa_video-dis_lui-cap03 vanessa_video-dis_lui-cap04 
vanessa_video-dis_lui-cap05 vanessa_video-dis_lui-cap06 vanessa_video-dis_lui-cap07 
vanessa_video-dis_lui-cap09 vanessa_video-dis_lui-cap10 vanessa_video-dis_lui-cap12 
vanessa_video-dis_lui-cap13 vanessa_video-dis_lui-cap15 vanessa_video-dis_lui-cap16 
vanessa_video-dis_lui-cap17 vanessa_video-dis_lui-cap18 vanessa_video-dis_lui-cap20 
vanessa_video-dis_lui-cap22 vanessa_video-dis_lui-cap23 vanessa_video-dis_lui-cap24 

Vanessa a toujours interprété ce titre sur chacune de ses 5 tournées ('Natural High Tour' en 1993, 'Bliss Tour' en 2001, 'Divinidylle Tour' en 2007/2008, 'la Tournée Acoustique' en 2010/2011 et 'Love Songs Tour' en 2013/2014).
Divers artistes ont repris le titre en live (que ce soit dans des émissions TV ou à des concerts): Natasha St-Pier, Pascal Obispo, Mathieu Johann, Alizée, Jenifer, Helena Noguerra en duo avec Mai Lan.

 vanessa_video-dis_lui-2 vanessa_video-dis_lui-1 vanessa_video-dis_lui-3
vanessa_video-dis_lui-5 vanessa_video-dis_lui-7 vanessa_video-dis_lui-6 

> photographie de Bettina Rheims
vanessa_video-dis_lui-4 

11 mars 2016

Garbage: Nouvel album et Tournée 2016

Le groupe Garbage sort un nouvel album (leur 6ème) "Strange Little Birds" disponible le 10 juin 2016. Le groupe est accompagné d'Eric Avery à la basse, qui les suivra pour la tournée.

garbage_album_2016  

-les 11 titres  :

1. Sometimes
2. Empty
3. Blackout
4. If I Lost You
5. Night Drive Loneliness
6. Even Though Our Love Is Doomed
7. Magnetized
8. We Never Tell
9. So We Can Stay Alive
10. Teaching Little Fingers To Play
11. Amends


Une tournée avec plusieurs dates en France est déjà annoncée (dont la participation du groupe à de nombreux Festivals d'été):

garbage_tour 

24 Mai - La Cartonnerie ­– Reims, France
26 Mai - Rock im Revier Festival – Dortmund, Allemagne
27 Mai - Women Of The World Festival – Frankfurt, Allemagne
28 Mai - Rockavaria Festival – Munich, Allemagne
30 Mai - The Paradiso – Amsterdam, Hollande
31 Mai 31 - Den Atelier – Luxembourg, Luxembourg
1er Juin - Caribana Festival - Nyon, Suisse
3 Juin - Le Radiant – Lyon, France
4 Juin - Montereau Confluence Festival - Montereau, France
5 Juin - La Belle Electrique – Grenoble, France
7 Juin - Center Urbane Kulture Kino Siska – Ljubljana, Slovenie
8 Juin – Fabrique – Milan, Italie
10 Juin – Nova Rock Festival - Nickelsdorf, Autriche
13 Juin - Troxy – London, Grance-Brretagne
14 Juin - Rock City – Nottingham, Grande-Bretagne
8 Août - Lokerse Festival - Lokeren, Belgique
10 Août - A Summer's Tale - Luhmühlen, Allemagne
12 Août - Fête du bruit, Jardins de la Palud - Landerneau, France

Posté par ginieland à 20:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,