22 juillet 2012

Garbage: Queer

garbage_queerOn poursuit la (re)découverte du premier album éponyme du groupe Garbage, avec le deuxième single intitulé Queer sorti le 30 octobre 1995 en Europe. 

La chanson fut initialement enregistrée sous forme de démo incomplète en janvier 1994, dans le studio d'enregistrement des 'gars' de Garbage: Butch Vig, Duke Erikson et Steve Marker, dans leur propre studio à Madison (dans le Wisconsin). L'inspiration de Butch Vig pour ce titre lui vient d'un roman qu'il avait lu à propos "d'une femme qui avait été engagée pour faire du fils d'un gars un 'homme'. Puis il réalisa que la femme qui venait le voir dans sa chambre se tapait aussi le père".
Lorsque les gars font venir Shirley de son Ecosse natale, la chanteuse enregistre une démo sur le titre Queer. Shirley va participer à la réécriture du titre en demandant d'y ajouter des arrangements trip-hop, et elle y apporte des paroles ambigües, de telles sortes que les auditeurs peuvent penser ce qu'ils veulent. Shirley va chanter cette fois-ci en adoptant un style plus minimaliste, plus discret; et c'est à ce moment que le groupe a su quelle direction prendre pour leur travail.
Le groupe incorpora un sample de batterie de la chanson "Man of Straw" du groupe néo-zélandais Single Gun Theory, en y superposant les boucles de batterie du percussioniste de Madison, Clyde Stubblefield (qui travailla notamment avec James Brown), qui joua aussi sur le titre "Not My Idea" de l'album de Garbage. La guitare basse a été complétée par la participation du bassiste de Milwaukee Mike Kashou. Le groupe voulait aussi ajouter un sample de clarinette d'un enregistrement de Frank Sinatra, mais abandonna l'idée car les droits d'auteurs s'avéraient bien trop onéreux. Finalement, ils utilisent un sample de clarinette de Les Thimming.
Pour les paroles, Shirley expliquera que "Ce n'est pas, comme vous pouvez le penser, de faire avec une personne gay, mais de la tolérance. Ma mamie a une expression 'Or's queer, except thee and me, and sometimes even thee's queer', ce qui veut dire que tu penses être normal et que le reste du monde est bizarre, mais nous sommes tous à blâmer." Le groupe n'a pas écrit la chanson pour faire particulièrement appel à la communauté gay, cependant Duke Erikson a déclaré "En tant que musiciens, nous sommes totalement ouverts. (...) La chanson n'est pas du tout sur le sexe, c'est sur la perte de l'innocence."

Paroles
Hey boy, take a look at me
Let me dirty up your mind
I'll strip away your hard veneer
And see what I can find

The queerest of the queer
The strangest of the strange
The coldest of the cool
The lamest of the lame
The numbest of the dumb
I hate to see you here
You choke behind a smile
A fake behind the fear
The queerest of the queer

This is what he pays me for
I'll show you how it's done
You learn to love the pain you feel
Like father like son

The queerest of the queer
Hide inside your head
The blindest of the blind
The deadest of the dead
You're hungry 'cause you starve
While holding back the tears
Choking on your smile
A fake behind the fear
The queerest of the queer

I know what's good for you, you can touch me if you want
I know you're dying to, you can touch me if you want
I know what's good for you, you can touch me if you want
But you can't stop

The queerest of the queer
The strangest of the strange
The coldest of the cool
The lamest of the lame
The numbest of the dumb
I hate to see you here
You choke behind a smile
A fake behind the fear
The queerest of the queer
The strangest of the strange
The coldest of the cool
You're nothing special here
A fake behind the fear
The queerest of the queer

I know what's good for you I know you're dying to
I know what's good for you
I bet you're dying to
You can touch me if you want
You can touch me if you want
You can touch me
You can touch me
But you can't stop


Le single: Comme pour tous ses singles, Queer sort en format collector, dans une pochette en plexiglas, sorti à seulement 5000 copies (autant dire qu'il est devenu très recherché !)
Le single Queer comporte différentes face-b selon l'édition ou le pays dans lequel il est sorti:

- Trip my wire
- Butterfly Collector
- Girl don't come
- Sleep


Le clip vidéo de Queer a été réalisé par Stéphane Sednaoui en juillet 1995 à Los Angeles. Le concept de la vidéo a été developpé par la propre expérience du réalisateur qui a été "mis en lambeau" par une belle femme. Le groupe a adoré le storyboard du clip, car cela collait bien à l'ambiguité de la chanson. C'est Shirley qui avait choisi Sednaoui comme réalisateur, après avoir vu le clip "Big Time Sensuality" qu'il a réalisé pour Bjork. Sednaoui filme en caméra subjective (de telle sorte que le spectateur prend part à l'action, comme s'il était le personnage qui filme).
Le clip fut diffusé pour la première fois aux Etats-Unis en août 1995. Le groupe fut nommé dans la catégorie "Breakthrough Video" aux MTV Video Music Awards en 1996, mais c'est Smashing Pumpkins qui remporta le prix pour le clip (excellent) de "Tonight, Tonight". Shirley déclarera en 2005: "Je suis très fière de "Queer", je pense qu'il s'agit de l'une de nos meilleurs vidéos". La robe argentée que porte Shirley dans la vidéo est aujourd'hui exposée au Hard Rock Hotel & Casino de Las Vegas.

  


> Bonus Vidéo
Shirley et Stephane Sednaoui parlent du clip

Images du Making-Of + le clip

> captures sur le tournage
1995-queer-set-cap01  1995-queer-set-cap02 


La promo: Le groupe a interprété le titre en live dans diverses émissions TV à travers le monde:

> MTV Most Wanted - MTV, London / Europe - 22 Novembre 1995

> NULLE PART AILLEURS - Canal + / France - 02 avril 1996
 

> TOP OF THE POPS - London - 1er décembre 1995
 

Posté par ginieland à 00:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


31 mai 2012

Garbage au JT 12.45 sur M6

Mercredi 30 mai 2012, un sujet sur le retour du groupe Garbage a été diffusé au JT du 12.45 sur M6.

m6_1245_cap01 m6_1245_cap02 m6_1245_cap03
m6_1245_cap04 m6_1245_cap05 m6_1245_cap06

Attitude grunge, rock acide, Garbage n'a toujours pas appris les bonnes manières. Depuis leur séparation, les trois garçons ont enfin retrouvé leur rousse sexy, Shirley Manson, toujours aussi mordante que dans leur tubulesque "Stupid Girl". Après de nombreux succès, fatigués du rythme des tournées, le groupe Garbage est en manque d'inspiration, et décide de faire une pause qui durera sept ans. La chanteuse écossaise brise le silence en 2011 et en un coup de fil, le groupe se reforme.

m6_1245_cap07 m6_1245_cap08 m6_1245_cap09

Shirley Manson: "Nous étions excités de rejouer ensemble. On avait des choses à dire. C'est la force de cet album. On peut y entendre notre passion, notre énergie, et l'impatience de se retrouver."

m6_1245_cap10 m6_1245_cap11 m6_1245_cap12

Sur scène, Shirley Manson apparaît en déesse vaporeuse, pour porter cette pop-rock futuriste, un style, propre à Garbage.

m6_1245_cap13 m6_1245_cap14 m6_1245_cap15

Butch Vig: "On n'est jamais rentré dans des cases, que ce soit pour notre style ou notre façon de jouer de la musique. Notre chanson, Not that kind of people, fait l'éloge de la différence, mais encore faut-il l'assumer pour être en paix avec soi-même."

m6_1245_cap16 m6_1245_cap17 m6_1245_cap18  

Une complicité retrouvée entre les membres sur scène, mais aussi avec le public:
"Ils n'ont pas changé, ils ont toujours cette pêche".
"Cela fait sept ans qu'on attend de les voir en concert et ils étaient... c'était un très bon concert".

m6_1245_cap19 m6_1245_cap20 m6_1245_cap21  

Sensuelle, agressive, électrique, Garbage incarne une pop-rock moderne. Garbage, en anglais ordure, connaît la recette pour se recycler.
  

Posté par ginieland à 12:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 janvier 2012

Garbage : Vow

GarbageVowUSEtant une grande fan du groupe de rock alternatif Garbage, je vous propose de découvrir pour commencer le tout premier single du groupe, intitulé Vow, sorti fin 1994 aux Etats-Unis et extrait de leur premier album éponyme. Diffusé sur les ondes américaines, le titre remporte un succès auprès de la critique musicale, et est inclu d'abord sur une compilation américaine Volume; ce qui conduit le groupe à le sortir comme premier single de leur premier album et la chanson va ainsi rencontrer un vif succès dans les pays anglo-saxons en 1995: en Angleterre et en Australie.

Enregistrement: L'écriture et la composition musicale de la chanson a débuté en janvier 1994 par les trois gars du groupe (Butch Vig, Duke Erikson et Steve Marker) dans leur propre studio (les Smart Studios) à Madison (dans le Wisconsin). Mais ils leur manquaient un chanteur. C'est en regardant la chaîne MTV en pleine nuit, que Steve Marker tombe sur un clip du groupe britannique Angelfish, et le groupe est séduit par la voix de la chanteuse écossaise Shirley Manson. Ils la convoquent dans leur studio pour passer une audition: l'entretien s'avèrera catastrophique et Shirley rentre en Europe pour retrouver Angelfish. Cependant, les gars lui laissent une deuxième chance, convaincue que Shirley est le maillon manquant de leur groupe. Shirley revient pour une seconde audition et tout se passe bien. Elle travaille alors avec le groupe sur les chansons écrites (Queer et Vow) et ajoute quelques paroles.

Composition: Butch Vig racontera que la chanson Vow est inspirée d'un article lu dans un journal sur une femme qui était revenue se venger d'un mari abusif. Cette histoire d'une relation sado-masochiste dans un couple qui ne pouvaient pas rester éloignés l'un de l'autre, montra à Butch Vig que la violence pourrait aussi être issue d'un point de vue psychologique. Pour les paroles, Shirley raconta que "Vow" porte sur les sentiments de vengeance. Quand nous nous sentons parfois très en colère mais qu'en réalité nous sommes dans un état de pitié. Colèrique, perturbé, mais en profondeur, vulnérable. Pendant la promotion de la chanson, le groupe amusait les journalistes en proclamant que la chanson parlait de John et Lorena Bobbitt, un couple connu aux Etats-Unis pour un fait divers sordide (en 1993, Lorena avait coupé au couteau le pénis de son mari, après avoir subi les violences physiques, sexuelles et morales de celui-ci).

Paroles
I can't use what I can't abuse
And I can't stop when it comes to you

You burned me out but I'm back at your door
Like Joan of Arc coming back for more

I nearly died
I nearly died
I nearly died

I came to cut you up
I came to knock you down
I came around to tear your little world apart
I came to shut you up
I came to drag you down
I came around to tear your little world apart
And break your soul apart

Ah, you burn and burn to get under my skin
You've gone too far now, I won't give in
You crucify me but I'm back in your bed
Like Jesus Christ coming back from the dead

I nearly died
I nearly died
I nearly died

I came to knock you up
I came to cut you down
I came around to tear your little world apart
I came to rip you up
I came to shut you down
I came around to tear your little world apart
And break your soul apart

I nearly died
I nearly died
I nearly died

I came to cut you up
I came to knock you down
I came around to tear your little world apart
I came to shut you up
I came to suck you down
I came around to tear your little world apart

Tear your little world apart
Tear your little world apart
And break your soul apart

I can't stop when it comes to you
I can't stop when it comes to you
When it comes to you...

Traduction
Je ne peux pas utiliser ce que je ne peux maltraiter
Je ne peux m'arrêter quand ça vient à toi

Tu m'as épuisée mais je suis revenue à ta porte
Comme Jeanne D'Arc qui revient pour en avoir plus

J'ai failli mourir
J'ai failli mourir
J'ai failli mourir

Je suis venue te mettre en pièces
Je suis venue te démolir
Je suis venue dans le coin pour déchirer ton monde en mille morceaux
Je suis venue te la fermer
Je suis venue te traîner
Je suis venue dans le coin pour déchirer ton monde en mille morceaux
Et détruire ton âme

Tu brûles et brûles pour être sous ma peau
Tu es allé trop loin maintenant je n'abandonnerai pas
Tu m'as crucifiée mais je suis de retour dans ton lit
Comme Jesus Christ qui revient des morts

J'ai failli mourir
J'ai failli mourir
J'ai failli mourir

Je suis venue te démolir
Je suis venue te mettre en pièces
Je suis venue dans le coin pour déchirer ton monde en mille morceaux
Je suis venue t'égorger
Je suis venue te taire
Je suis venue pour déchirer ton monde en mille morceaux
Et détruire ton âme

J'ai failli mourir
J'ai failli mourir
J'ai failli mourir

Je suis venue te mettre en pièces
Je suis venue te démolir
Je suis venue dans le coin pour déchirer ton monde en mille morceaux
Je suis venue te la fermer
Je suis venue t'entraîner vers les enfers
Je suis venue déchirer ton monde en mille morceaux
Déchirer ton monde en mille morceaux
Déchirer ton monde en mille morceaux
Et détruire ton âme

Je ne peux m'arrêter lorsque ça vient de toi
Je ne peux m'arrêter lorsque ça vient de toi
Lorsque ça vient de toi...


Le single: Le groupe accorde toujours beaucoup d'importance au visuel: tant par les pochettes de leurs albums et singles, que par leurs clips vidéos. Le single Vow existe en différentes éditions: au Royaume-Uni, il sort en format vinyl au package d'une boîte en métal en aluminium. Mais pour éditer ses singles à l'esthétisme soigné, le label perdait de l'argent; néanmoins, chaque single du groupe deviendra des objets collectors: Subhuman sortira dans une pochette en caoutchouc, Only happy when it rains dans une pochette autocollante avec un hologramme aux effets de pluie, Queer dans une boîte en plexiglas, Stupid Girl dans un sac en tissu rouge et bleu et Milk dans une pochette cartonnée ondulée en 3D. 
En Australie, le single comporte deux face-b:
1- Vow
2- Subhuman
3- #1 Crush


Le clip vidéo de Vow a été réalisé par Samuel Bayer début juin 1995 et le tournage à Los Angeles dura 12 heures. Les Etats-Unis diffusent pour la première fois la vidéo le 12 juin 1995. Le réalisateur a demandé au groupe de se produire en live pendant qu'il les filmait dans une grande pièce, éclairé par des spots de lumière, et entouré de postes de télévision.

> vidéo
 

Le groupe ne s'était pourtant encore jamais produit sur scène avant de tourner cette vidéo. Duke Erikson racontera plus tard: "Nous nous sommes installés et avons joué. Shirley avait un micro live. Après le premier tour de la chanson, nous nous sommes tous regardés et nous sommes dit que ça vibrait vraiment bien." Le groupe a tellement été emballé par l'aventure qu'il modifia leur agenda et commença à inclure des dates de tournée dans les mois suivants.

garbage-vow-gif-1 
garbage-vow-gif-1b 
garbage-vow-gif-2 
garbage-vow-gif-5 
garbage-vow-gif-6 

> captures
garbage-vow-cap01 garbage-vow-cap02 garbage-vow-cap03 
garbage-vow-cap04 garbage-vow-cap05 garbage-vow-cap06 
garbage-vow-cap07 garbage-vow-cap08 garbage-vow-cap09 
garbage-vow-cap10 garbage-vow-cap11 garbage-vow-cap12 
garbage-vow-cap13 garbage-vow-cap14 garbage-vow-cap15 
garbage-vow-cap16 garbage-vow-cap17 garbage-vow-cap18 
garbage-vow-cap19 garbage-vow-cap20 garbage-vow-cap21 
garbage-vow-cap22 garbage-vow-cap23 garbage-vow-cap24 
garbage-vow-cap25 garbage-vow-cap26 garbage-vow-cap27 
garbage-vow-cap28 garbage-vow-cap29 garbage-vow-cap30 
garbage-vow-cap31 garbage-vow-cap32 garbage-vow-cap33 
garbage-vow-cap34 garbage-vow-cap35 garbage-vow-cap36 
garbage-vow-cap37 garbage-vow-cap38 garbage-vow-cap39 
garbage-vow-cap40 garbage-vow-cap41 garbage-vow-cap42 
garbage-vow-cap43 garbage-vow-cap44 garbage-vow-cap45 
garbage-vow-cap46 garbage-vow-cap47 garbage-vow-cap48 
garbage-vow-cap49 garbage-vow-cap50 garbage-vow-cap51 
garbage-vow-cap52 garbage-vow-cap53 garbage-vow-cap54 
garbage-vow-cap55 garbage-vow-cap56 garbage-vow-cap57 
garbage-vow-cap58 garbage-vow-cap59 garbage-vow-cap60 
garbage-vow-cap61 garbage-vow-cap62 garbage-vow-cap63 
garbage-vow-cap64 garbage-vow-cap65 garbage-vow-cap66 
garbage-vow-cap67 garbage-vow-cap68 garbage-vow-cap69 
garbage-vow-cap70 garbage-vow-cap71 garbage-vow-cap72 
garbage-vow-cap73 garbage-vow-cap74 garbage-vow-cap75 
garbage-vow-cap76 garbage-vow-cap77 garbage-vow-cap78 
garbage-vow-cap79 garbage-vow-cap80 garbage-vow-cap81 
garbage-vow-cap82 garbage-vow-cap83 garbage-vow-cap84 
garbage-vow-cap85 garbage-vow-cap86 garbage-vow-cap87 


La promo: Garbage a interprété "Vow" lors de leur concert de RockPalast, une émission de télévision allemande qui organise et diffuse des concerts:

 > ROCKPALAST - Allemagne - Avril 1996
 

Posté par ginieland à 18:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,