10 août 2011

Critique de la série Les Kennedy

the_kennedys_affLes Kennedys
pays: Canada US
genre: biographie
année: 2010
réalisateur: John Casar
scénariste: Stephen Kronish
Série en 8 épisodes (durée d'1 épisode: 45 min).
distribution: Greg Kinnear (John F. Kennedy), Rachel Wilson (Michelle), John Boylan (Cardinal Cushi), Kristin Adams (Cynthia), Chris Diamantopoulos (Frank Sinatra), Katie Holmes (Jackie Kennedy), Barry Pepper (Bobby Kennedy), Tom Wilkinson (Joseph Kennedy Sr.), Ava Preston (Caroline Kennedy, jeune), Eliza Preston (Caroline Kennedy (Âgée)), Kristin Booth (Ethel Kennedy), Angela Besharah (Ann Gargan), Serge Houde (Sam Giancana), Serge Houde (Sam Giancana). 

Le speech: La destinée de la famille Kennedy: le père Joe, et le destin tragique de ses fils: Joseph Patrick, John et Robert. A la veille des élections présidentielles de 1960, John F. Kennedy est en passe de devenir le plus jeune président des Etats-Unis jamais élu. En coulisses, le patriarche de la famille, Joseph P. Kennedy Senior, qui a injecté 10 millions de dollars dans la campagne, travaille à assurer la victoire de son fils contre Nixon. Joe Senior aspire au pouvoir depuis longtemps. En 1937, il est ambassadeur en Angleterre, la première marche, pense-t-il, pour accéder à la Maison Blanche. Mais à la veille de la seconde guerre mondiale, ses aspirations présidentielles sont détruites quand le président Roosevelt le force à démissionner de son poste.  

> la bande-annonce made in US:

Ma note: 7/10
J'aime: Au premier abord, les acteurs ne ressemblent pas vraiment aux vrais personnages. Mais leurs interprétations sont tellement justes et travaillées, qu'on se prête au jeu et on finit par "voir" les vrais: par des attitudes (la démarche et les tics de John), le look (coiffure et habits de Jackie), les décors (minutieusement reconstruits à l'identique). Mention spéciale aux acteurs Greg Kinnear, Barry Pepper et Katie Holmes, totalement parfaits dans leurs rôles.
Des sujets sensibles comme les magouilles du père pour faire élire John à la Présidence des Etats-Unis, ainsi que l'invasion de la baie des cochons, les relations avec la mafia, l'affaire Meredith, sont bien expliqués. De même que l'ambition extrême du père reporté sur ses fils, le lien très fraternel entre John et Bobby et les tragédies éprouvées dans la famille, sont ici bien représentés.

J'aime moins: Les soeurs Kennedy (Kathleen, Eunice, Patricia) et le jeune frère Ted sont pratiquement inexistants. Il y a tout de même un épisode consacré à la destinée tragique de Rosemary.
Jackie est décrite comme une femme soumise aux volontés de son mari et de la famille de celui-ci: or, Jackie était bien une femme très déterminée, lasse du comportement de son mari infidèle. Aucune trace dans la série du départ en croisière de Jackie, qui avait quitté temporairement son mari !
Les infidélités de John et Bobby sont aussi quasi inexistantes: à peine le mari volage John est évoqué, mais absolument rien sur les frasques de Bobby, dépeint ici comme un mari fidèle et un bon père de famille.
Marilyn Monroe, comme toujours, est représentée comme une nana hystérique, parano et un brin nympho sur les bords, le tout interprété par une actrice qui ressemble plus à Madonna!
Le dernier épisode est totalement bâclé: on passe de 1963 à 1968 en quelques minutes. Nous n'avons absolument aucune explication sur les meurtres de John et Bobby !

the_kennedys_banner 

the_kennedys_1A savoir: La famille Kennedy a voulu faire interdire la diffusion de la série aux USA. En janvier 2011, la chaîne History, qui avait acheté les droits de diffusion, annonce qu'elle annule la série de ses grilles. Les chaînes CBS, Showtime et DirectTV font de même. Finalement, la série sera diffusée aux US sur une petite chaîne du cable, ReelzChannel. Il semblerait que la famille Kennedy (Caroline, la fille de John et Jackie, en tête) aurait fait pression auprès de leurs connaissances politiques, pour qu'ils usent de leur influence pour interdire la série. Des scénaristes d'Hollywood et des historiens, alliés au clan Kennedy, avaient lancé une campagne anti série sur le web. Et on se demande finalement bien pourquoi, étant donné que les personnages de John et Bobby apparaissent finalement sous leur meilleur jour dans la série, bien loin de ce qu'ils étaient dans la réalité ! 
Les producteurs de 24 heures ont dépensé 30 millions de dollars pour réaliser la série, du jamais vu !

Sur le web:
le site
kennedys-miniseries.com  
la série sur allocine  
la série sur wikipedia 
Guide de la série sur france3.fr  

Posté par ginieland à 14:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,