14 juillet 2016

Les Inrocks 2 Jim Morrison & Les Doors

lesinrocks-M5915_cache_s282016  Les Inrocks 2
n°70
pays magazine: France
paru le 13 juillet 2016
prix: 8,50 Euros.
Magazine spécial "Au-delà de la légende, Jim Morrison et les Doors"

Posté par ginieland à 20:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


24 avril 2014

Damon Albarn dans la presse

Le 28 avril sort l'album solo de Damon Albarn "Everyday Robots", déjà encensé par la critique. L'occasion pour la presse musicale (et pas seulement) d'évoquer ce nouvel album. Je vous avais déjà mis en ligne le mag des "Inrockuptibles" du 9 avril, voici les autres magazines français qui parlent de Damon:

rock_folk-L9766HRock & Folk n°561,
paru le 16 avril 2014
Prix: 5,90 € 

Damon Albarn: 4 pages "J'adore chanter",
avec une interview.
On y trouve aussi: Eels, Aubert et Houellebecq (en couv' et interview de chacun), Pixies, un portfolio de Kurt Cobain (photos de Youri Lenquette, on regrette que seulement 4 pages sont consacrées), Little Junior Parker...


 RS-L4199Rolling Stone n°64,
paru le 17 avril 2014
Prix: 5,95 € 

Damon Albarn: 4 pages "East London Boy"
+ 1 page critique de l'album.
On y trouve aussi: les séries 'Mafiosa' et 'Game of Throne's, le batteur des 'Doors' John Densmore (4 pages), les Kinks (6 pages), Blondie (6 pages), Led Zeppelin (en cover avec 10 pages), ma série fétiche 'The Walking Dead' (10 pages), Telephone à leur début (6 pages), les confessions du gourou sadique Charles Manson (12 pages), l'histoire de "House of the Rising Sun".
> Pour moi, Rolling Stone est LE MAG à ne pas rater ce mois-ci, par la diversité de ses articles, le choix des photographies publiées (Debbie Harry en pleine page, superbe!).


 vf-M4364Vanity Fair n°11,
paru le 23 avril 2014
Prix: 3,95 € 

Damon Albarn: une page "Musique".
On y trouve aussi: Anna Mouglalis, la série 'Game of Thrones' (qui fait la cover, avec de belles photos), un superbe portfolio de stars américaines dans des piscines (Faye Dunaway, Clint Easwood, Marisa Berenson, Beatles, Brooke Shields, Hugh Grant), Pierre Soulages, le producteur d'Hollywood Andy Vajna, la petite-fille d'Elvis Riley Keough, Grace Kelly et Ava Gardner sur le tournage de Mocambo (10 pages d'article et photos)....


elleM1648Elle n°3565,
paru le 26 avril 2014
Prix: 2,20 € 

Damon Albarn: une page "Elle Culture": l'album de la semaine "Damon émerveille".

 


 

En Grande-Bretagne sort :
> le magazine hebdo NME du 13 avril 2014, avec Damon en cover;
> un magazine spécial NME Special Collector's Magazine (n°1404), paru le 23 avril 2014 et entièrement consacré au groupe Blur pour 8,50 €;
> ainsi que le magazine Q qui offre sa couv' à Damon, sorti le 3 avril 2014 pour 8,30 €.

NMECoverDamon_CMA3_080414 NME-E2820  Q-E3551

21 mai 2013

Décès de Ray Manzareck

Le claviériste des Doors Ray Manzarek, l'un des membres fondateurs du mythique groupe de rock emmené par Jim Morrison, est mort lundi en Allemagne des suites d'un cancer, selon un communiqué publié sur la page Facebook du groupe.

ray_manzarek ray_manzarek2 ray_manzarek_jim

Ray Manzarek s'est éteint à l'âge de 74 ans, entouré de sa femme et de sa famille dans une clinique de Rosenheim, "après une longue bataille contre le cancer des voies biliaires", selon un communiqué publié sur la page Facebook du groupe.

Il avait rencontré Jim Morrison à Venice Beach, en Californie avant de former avec lui le fameux groupe The Doors. Manzarek avait reformé le groupe ces dernières années, malgré l'absence du leader charismatique Jim Morrison, décédé en 1971 à 27 ans.
Selon des propos cités, le guitariste encore vivant du groupe, Robby Krieger, s'est dit "profondément attristé d'apprendre la disparition" de son ami et a dit avoir été "heureux" d'avoir pu jouer avec lui les classiques des Doors ces dix dernières années. "Ray était une part énorme de ma vie et il me manquera toujours", a-t-il dit. Son manager, Tom Vitorino, a dit à l'AFP que le musicien était "hors du commun" et "allait manquer". Manzarek a imprimé son style sur le son unique des Doors notamment caractérisé par le son des orgues, présent sur des titres tels "Light my Fire".

Formés à Los Angeles au milieu des années 1960, les Doors ont connu un succès international avec la vente de plus de 100 millions d'albums et de multiples récompenses. Si le motto "sexe, drogues et rock'n'roll" a fini par emporter Jim Morrison, Manzarek avait poursuivi la musique après la mort de celui-ci, jouant au sein d'autres groupes - dont un baptisé... "Riders on the storm" et multipliant les collaborations. Le claviériste avait remporté un franc succès avec la publication en 1998 de sa biographie, "Light my fire: my life with the Doors".
En 2011, pour marquer les 40 ans de la mort de Jim Morrison, les deux membres du groupe Ray Manzarek et Robby Krieger avaient joué sous la bannière des Doors au Bataclan, à Paris, à guichet fermé.

> article de L'Express      

Posté par ginieland à 12:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

07 août 2012

1966 The Doors par Joel Brodsky

Une photo, Une histoire  

the_doors_1966_by_Joel_Brodsky_2_1 

Photographe: Joel Brodsky
Modèle
:
le groupe The Doors
Date:
novembre 1966
Lieu: New York, au studio de Brodsky

Il s'agit de la première séance photos entre The Doors et le photographe Joel Brosky (il fera une deuxième séance, devenue célèbre, en septembre 1967; mais aussi une séance pour The Soft Parade, le 4ème album du groupe). Et c'est la deuxième fois que le groupe pose professionnellement en photos (leur toute première séance date de septembre 1966 à Venice en Californie, où le groupe pose notamment dans le jardin d'une grande propriété et dans une brasserie). 
En novembre 1966, les studios Elektra, sous contrat avec le groupe, organise une séance photos en studio très officielle. En effet, le but est de poser pour ce qui sera la pochette de leur premier album éponyme (The Doors, qui sortira en janvier 1967). C'est au studio New-Yorkais (à Manhattan) de Joel Brodsky que le groupe prend la pose. Le photographe utilise un procédé alors très novateur pour la couverture de l'album: une quadruple exposition combinant les portraits individuels des membres du groupe -Jim Morrisson, Ray Manzarek, Robby Krieger et John Densmore- et ce, bien avant l'invention de logiciels tels que Photoshop (nous sommes qu'en 1966 !).

> Le groupe The Doors
the_doors_1966_by_Joel_Brodsky_1_1 the_doors_1966_by_Joel_Brodsky_1_2 the_doors_1966_by_Joel_Brodsky_1_3
the_doors_1966_by_Joel_Brodsky_1_5 the_doors_1966_by_Joel_Brodsky_1_contact
the_doors_1966_by_Joel_Brodsky_1_4 the_doors_1966_by_Joel_Brodsky_2_2 the_doors_1966_by_Joel_Brodsky_2_1 
the_doors_1966_by_Joel_Brodsky_3_2 the_doors_1966_by_Joel_Brodsky_album_a the_doors_1966_by_Joel_Brodsky_3_1

  > Jim Morrison  
the_doors_1966_by_Joel_Brodsky_jim_2 the_doors_1966_by_Joel_Brodsky_jim_3 the_doors_1966_by_Joel_Brodsky_jim_4
the_doors_1966_by_Joel_Brodsky_jim_1 the_doors_1966_by_Joel_Brodsky_jim_5 the_doors_1966_by_Joel_Brodsky_jim_6
jim_1966_01 jim_1966_02

> Ray Manzarek
the_doors_1966_by_Joel_Brodsky_ray_manzarek

 > Robbie Krieger
the_doors_1966_by_Joel_Brodsky_robby_krieger

> John Densmore
the_doors_1966_by_Joel_Brodsky_john_densmore_1 the_doors_1966_by_Joel_Brodsky_john_densmore_1_2 the_doors_1966_by_Joel_Brodsky_john_densmore_2

> sur le web:
L'année 1966 sur le site doorshistory 

Posté par ginieland à 14:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Septembre 1967 Jim Morrison par Joel Brodsky

Une photo, Une histoire 

the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_jim_01

Photographe: Joel Brodsky
Modèle
:
Jim Morrison - groupe The Doors
Date:
18 septembre 1967
Lieu: New York, au studio de Brodsky
 Séance: Young Lion Shoot

C'est dans son studio de New York que le photographe Joel Brodsky créa l'un des portraits photographiques, le plus célèbre, de Jim Morrison. Durant leur séjour new-yorkais, où le groupe The Doors donna des concerts, ils se produisent à l'émission Ed Sullivan Show le 17 septembre 1967 où ils interprètent "Light My Fire". La prestation ne passe pas inaperçu: Ed Sullivan a demandé que le groupe supprime le mot "higher", qui fait référence au plaisir de la drogue dans le texte ("planer"). Les Doors acceptent, mais au moment du couplet, Jim chante évidemment la chanson telle qu'elle. Il fallait s'y attendre quand on connaît le caractère rebelle de Jim et son refus de l'autorité. Le groupe va ensuite participer à trois séances photos, qui seront déterminantes pour l'image de Jim, le leader du groupe. Il pose d'abord pour Gloria Stavers pour le magazine 16. C'est le jour suivant, soit le 18 septembre, que le groupe se rend au studio photos de Joel Brodsky. Plus tard, le groupe fera encore une session, pour le magazine Vogue, et Jim ira chez la photographe Gloria pour poser à nouveau pour une autre séance photos.

 Pour ce shooting, il était initialement prévu une séance de poses en groupe (avec les quatre membres des Doors). Après avoir photographié le groupe ensemble puis chaque membre individuellement, en commençant par les trois musiciens - Ray Manzarek, Robby Krieger et John Densmore - pendant ce temps, Jim attend dans un coin, ne cessant de boire.

> Le groupe The Doors
the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_1 the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_1_2 the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_1_8
the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_1_3 the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_2_3 the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_1_4 
the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_1_5 the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_1_7 the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_1_6
the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_jim_13 the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_jim_13_2 jim_04 the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_jim_14
the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_1_9 the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_2_2 the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_2
the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_2_4 the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_3 the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_4 jim_05
the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_5 the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_session2_1

  > Ray Manzarek et Jim Morrison
the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_ray_jim_1

Une fois photographiés, les autres membres du groupe partent et laissent le photographe seul avec Jim, complètement bourré, mais conscient de ses actes. On connait la suite, en observant les photos: Jim pose torse nu, avec un petit collier, vêtu d'un pantalon cuir moulant, et prend des poses sexy et viriles. Cette séance porte d'ailleurs le nom de "Young Lion Shoot" tant Morrison adopte des postures animales et sauvages, affirmant son pouvoir artistique et son charisme physique. Le cliché le plus connu et le plus publié, montre Jim Morrison les bras écartés, mimant ainsi une posture christique. Ces photos feront le tour du monde, et seront utilisées dans neuf couvertures d'albums du groupe (comme les Best-Of).
Joel Brodsky se souvient dans une interview de ce shooting photos:
"The Doors were among the brighter groups I'd shot at that point. They had a visual orientation and seemed to understand the potential of a good photo session. Initially, there seemed to be a little jealously that Morrison was being put so up front in the photos, but basically the others understood that Jim was the sex symbol and an important visual focus for the band. After we'd done group shots, I shot some individual pictures of each member, saving Morrison for last. I knew I was going to be spending the most time with him, so I didn't want them to have to sit around and wait too long. Well, while this was going on, Jim was drinking quite a bit. So by the time I got to shooting the individual shots of him, Morrison was pretty loose. The 'American Poet' shot was pretty near the end, I think. He wasn't a wild drunk - actually he was kind of quiet - but his equilibrium wasn't too terrific. Still, he was great to photograph because he had a very interesting look. It seemed like a good session to me, and then a week later, we ran one of the photos in The Village Voice. The story I've heard is that they got something like ten thousand requests for the picture. You know, Morrison never really looked that way again, and those pictures have become a big part of The Doors' legend. I think I got him at his peak." 

>  Jim Morrison - the "young lion shoot"
the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_jim_01 the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_jim_01_3 the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_jim_01_2
the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_jim_02 the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_jim_02_3 the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_jim_02_2  
the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_jim_01_8 the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_jim_02_4 the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_jim_02_5
jim_03 jim_03_4 jim_01
the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_jim_03 the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_jim_04
the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_jim_04_2 the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_jim_04_3 jim_03_9
the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_jim_04_6 the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_jim_04_7 the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_jim_04_9 jim_03_5 
jim_01_2 jim_02_2
jim_02_1 jim_02
the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_jim_05 the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_jim_05_2 the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_jim_06
the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_jim_07 the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_jim_08 jim_image 
the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_jim_09 the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_jim_contact_1 
the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_jim_10 the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_jim_11 the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_jim_12

Le groupe avait déjà deux albums à son actif, au moment de cette séance:
> Leur premier album éponyme, The Doors, est sorti en janvier 1967, et rencontra un succès immédiat (l'album contient le fameux "Light my fire", mais aussi "Break on through", "The Crystal Ship", "Alabama Song", "The End"... autant de titres incontournables de la carrière des Doors). Sur la pochette, figure une photographie du groupe, photographié déjà sous l'objectif de Joel Brodsky en 1966.
> Leur deuxième album, Strange Days, est sorti quelques jours après cette séance photo, le 25 septembre 1967. Cet album comporte les tubes "Love me too times" et "People are strange").  

Dans son film biopic 'The Doors' en 1990, le réalisateur Oliver Stone montre cette séance photo (où Jim est interprété par Val Kilmer), mais change bizzarement l'apparence du photographe Joel Brodsky en le faisant interpréter par une femme, jouée par Mimi Rogers.

>  Couvertures de magazines
the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_jim_mag_RS_1991_04_04 the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_jim_mag_arte_nc2b031 the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_jim_mag_esquire_1991
the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_jim_mag_mojo_1999 the_doors_1967_by_Joel_Brodsky_jim_mag_mojo_2004  
 

> sur le web:
L'année 1967 sur le site doorshistory 
Joel Brodsky (bio et extrait interview) sur snapgalleries.com 
Interview Joel Brodsky sur archives.waiting-forthe-sun.net  

Posté par ginieland à 14:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

17 février 2012

Rock First Février 2012

ROCK_FIRST_fevrier_2012Le magazine Rock First n°5, de février 2012, consacre sa couverture à Damon Albarn, pour illustrer un dossier de 14 pages sur ce qu'est devenu la Brit-Pop des années 90 ? (avec un classement des 30 meilleurs albums de la pop british, tous commentés; on y retrouve 2 albums de Blur qui remportent le vieux combat qui les opposaient à Oasis: Blur sont n°1 avec The Great Escape et n°7 avec Parklife VERSUS Oasis qui sont n°2 avec (What's the story) Morning Glory -mais on sent que le chroniqueur a eu du mal à choisir entre les 2 groupes, prêt à les classer ex-aequo- et n°5 avec Definitely Maybe).
> A découvrir aussi: un dossier de 14 pages sur le mythique album des Doors, L.A. Woman avec une interview de Ray Manzarek.
Prix: 5,90 € 

Posté par ginieland à 19:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,