Girl Don't Come

19 avril 2015

Le PINK PALACE de Jayne Masnfield

Un lieu, Une histoire

Le "Pink Palace" de Jayne Mansfield
10100 Sunset Blvd, Beverly Hills, USA

jayne_pink_palace-inside-lounge_main-by_allan_grant-1-2 

jayne_pink_palace-outside_cadillac-02-1 En novembre 1957, l'actrice et pin-up américaine Jayne Mansfield achète une grande demeure de style espagnol comportant 40 pièces, dont 7 chambres, 8 salles de bains, une salle à manger, un bar, une bibliothèque, une cave à vin et un parc de plus d'un hectare. Le domaine comprend également une suite de 3 chambres pour le personnel et une petite maison d'hôtes séparée.
La maison, située à l'angle de Sunset Boulevard et San Carolwood Drive au bout d'une impasse, avait été construite en 1929 par l'architecte et designer GC McAllister. Le chanteur américain Rudy Vallee l'achète 125 000 $ en 1932.

jayne_pink_palace-inside-bathroom-by_allan_grant-1-4 Jayne l'achète pour la somme de 76 000 $ (une belle affaire), et après avoir touché un héritage de 81 140 $ de son grand-père. Elle décide de transformer entièrement son nouveau pied-à-terre à son image... c'est à dire "kitchement" avec des coeurs partout (lit, baignoire, cheminée, piscine) et de repeindre tout en rose, sa couleur préférée; c'est ainsi que son nouveau nid se nommera le "Pink Palace" ("le "Palais Rose"). Jayne, pas modeste pour un sous, disait alors "I’ll have to have a palace, of course. I may not be a princess, but I am a movie queen, and every queen should have a palace." ("Je dois avoir un palais, bien sûr. Je ne suis peut être pas une princesse, mais je suis une reine de cinéma et toute reine devrait avoir un palais".)

jayne_pink_palace-pool-01-1  Elle l'a fait donc peindre en rose, avec des cupidons entourés de lumières roses fluorescentes, des moquettes et tapisseries en fourrures (même dans la salle de bain !), une baignoire et un lit en forme de coeur rose, et une fontaine faisant jaillir du champagne rosé pour les grandes occasions. Le portail d'entrée est en fer forgé blanc, le lustre immense suspendu au plafond en boiserie apparente est en crystal.
Mais Jayne et son mari comptent leurs sous pour la décoration et le réaménagement de la maison: Jayne écrit à plus de 1 500 artisans et marchands de meubles pour recevoir des échantillons gratuits, leur assurant ainsi une publicité.

Quand à la piscine, c'est son mari Mickey Hargitay qui l'a construite, en forme de cœur, avec comme touche de finition au fond de la piscine, l'inscription "I love you Jaynie", gravée en mosaïque de feuilles d'or

jayne_pink_palace-inside-wall_scale-by_allan_grant-1Jayne, très narcissique (elle accroche aux murs tous les magazines du monde entier dont elle a fait la couverture; tient des classeurs réunissant toutes les coupures de presse d'articles parlant d'elle), et adorant la mise en scène et la médiatisation, acceuillait toujours à bras ouvert les journalistes et photographes dans sa maison. Mickey a terminé de construire la piscine... et Jayne organise une conférence de presse. Un nouvel élément de décor, un nouveau film, un événement personnel comme une naissance, et Jayne se fait photographier avec mari et enfants en situation. Toutes les pièces de la maison ont ainsi été immortalisées durant la décennie -de 1957 à 1967- où Jayne y vécut. Elle voulait montrer à tout le monde qu'elle vivait comme une reine dans son palais exceptionnel.

> Visite de la maison par Mickey Hargitay
après le décès de Jayne en 1967

Après la mort de Jayne en 1967, la maison aura d'autres propriétaires, dont certains célèbres: Rita Greenland, Ringo Starr (batteur des Beatles), Mama Cass Elliot (chanteuse de The Mamas & the Papas), et Engelbert Humperdinck (chanteur anglais).
La maison
a ensuite été vendue à des promoteurs, mais faute d'acquéreur, elle a été, malheureusement, démolie le 9 novembre 2002: le témoignage d'un style de vie kitschissime à souhaite effacé à jamais...


> voir l'album photos Jayne au Pink Palace


Sur le web:
> article sur wikipedia
> article sur le site officiel
jaynemansfield.net
 

> article sur le blog La vie en rose de Jayne Mansfield

Posté par ginieland à 17:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


06 avril 2015

Nouvelle Bannière 12

Le groupe BLUR qui fait son grand retour
cette année 2015 avec un nouvel album
attendu pour le 17 avril: "The Magic Whip".

bannergirldontcome-2015-blur

Posté par ginieland à 19:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

01 avril 2015

Charlie Winston: Lately

charlie_winston-latelyJe ne vous ai pas encore parlé de Charlie Winston, artiste (chanteur, auteur et compositeur) britannique, que j'ai découvert en 2009 avec son album Hobo (et le titre entêtant Like a hobo) et à l'époque, souvent invité à l'émission Taratata (je me souviens encore de sa reprise de "Alabama Song (Whisky Bar)" des Doors en duo avec Catherine Ringer). J'ai tout de suite accroché sur l'univers de cet artiste à la personnalité originale, charismatique, moitié dandy, moitié vagabond ("like a hobo"...), toujours souriant et de bonne humeur, au charme ravageur (je pense qu'une grande majorité de son public est féminin) et au passage, admirateur de Charlie Chaplin. Il fait son grand retour cette année 2015 avec un nouvel album (le troisième album studio), Curio City, sorti le 26 janvier 2015. Le premier extrait est le titre Lately, dont le single est sorti en novembre 2014. On reconnaît bien le son folk à la sauce british de Charlie, mais pour ce nouvel album, l'artiste y a introduit des sons beaucoup plus pops et électroniques, s'inspirant, d'après ses dires, de la B.O du film Drive, de Chet Faker, de Nils Frahm et de Jon Hopkins. Le titre Lately ressemble d'ailleurs pas mal à Like a Hobo: une intro sifflée, un refrain addictif et accrocheur, une chanson très rythmée qui donne la banane et envie de chanter et danser ! Les vidéos de Charlie Winston sont toujours soignées: ici, on retrouve notre british enfermé dans un théâtre, poursuivi dans les coulisses par un danseur fou, excentrique et en transe.

Artiste: Charlie Winston
Titre: Lately
Année: 2014
Extrait de l'album: Curio City

Lately,
I've been thinking
This could be an another songtrack to your life...
Seems like an other script by heart...
The curtains haven't open
But i've been watching everybody play the Part
Think i'll stick around
To see what happens
Give an inch and you take a mile
Couldn't you have waited
A little while longer what's the feeling strong

Lately
You've been living on the outside lane
Frankly
I'm not letting you through
Lately
You've been living on the outside lane
Frankly
I'm not letting you through
You need another car

Lately, I've been watching
From the back seat
Seeing how the others drive
Funny how they love to take control
Till something isn't working

I see them losing their minds
Trying to keep their pride
As the race for the first position
Give an inch and you take a mile
Couldn't you have waited
A little while longer
What's the feeling strong

Lately
You've been living on the outside lane
Frankly
i'm not letting you through
Lately
You've been living on the outside lane
Frankly
I'm not letting you through

You need another car
You need another car
You need another car

Lately
You've been living on the outside lane
Frankly
I'm not letting you through
Lately
You've been living on the outside lane
Frankly
i'm not letting you through 

Posté par ginieland à 21:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

31 mars 2015

Blur dans la presse

Le groupe Blur est enfin de retour... après près de 12 ans d'absence ! Leur dernier album studio Think Tank date déjà de 2003; et même si le groupe a depuis fait quelques réapparitions ensemble (pour divers concerts très prisés), ils sont enfin de retour avec un album très attendu, intitulé The Magic Whip, enregistré à Hong-Kong et contenant 12 titres, sa sortie est prévue le 17 avril 2015. La presse musicale commence tout doucement à parler du retour en fanfare d'un groupe déjà culte, petit florilège (que j'alimenterai au fil des publications):

blur_NME-E4202 NME , n°1513,
New Musical Express
paru le 31 mars 2015
Prix: 4,75 € 
site nme.com

Grande-Bretagne, magazine hebdo
avec Blur en couverture:
NME a obtenu en exclu une interview,
et un guide de présentation
de chacun des titres du prochain album
par le guitariste Graham Coxon.


 blur_MAGIC-L4830Magic n°191,
paru le 31 mars 2015
Prix: 5,50 € 

site magicrpm.com
Mensuel, avec Blur en couverture,
et un article de 10 pages.

> scans
img138 
img139 img140 
img141 img142
img143 img144 
img145 img146
img147 img148


lesinrocks-M1154S Les Inrockuptibles n° 1010,
paru le 8 avril 2015
Prix: 4,90 € 

site lesinrocks.com
Hebdo, avec Blur en couverture,
et un article de 5 pages: "Kids return",
avec une interview de Damon Albarn et Graham Coxon.

 


blur-L9766H  Rock & Folk n° 573,
paru le 18 avril 2015
Prix: 6,30 € 

site rocknfolk.com
Mensuel, avec Blur en couverture,
un article de 8 pages
et critique du nouvel album.

> visuel article
blur-RF-2 blur-RF-3
blur-RF-4 blur-RF-5


blur-RS  Rolling Stone n° 74,
paru le 17 avril 2015
Prix: 5,95 € 

site rollingstone.fr
Mensuel, avec Blur en couverture,
un article de 8 pages: "BLUR une aussi longue absence"
avec une interview de Damon Albarn et Graham Coxon.

Posté par ginieland à 19:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

21 mars 2015

Disclosure: You & Me

Disclosure_You-and-MeJ'avais découvert ce titre électro déjà depuis un petit moment. A vrai dire, entendu pour la première fois dans l'émission de TF1 "Danse avec les Stars" sur une prestation de danse contemporaine de la chanteuse Louisy Joseph l'année dernière. Et puis récemment, je le réentend dans la publicité (très réussie) de la marque "Lacoste". Et je n'arrive pas à me l'enlever de la tête. J'adore ce titre ! La musique saccadée, qui reprend et se stoppe, me fait penser comme à une mélodie de violon qui aurait été mixée. Le titre est signé du duo britannique Disclosure (composé de deux frères Guy et Howard Lawrence), chanté par Eliza Doolittle, s'intitule "You and Me" et sorti en 2013. Le clip vidéo, réalisé par Toby and Pete, est assez "hot" mettant en scène, en plan rapproché, un couple hétéro (Dylan et Ellie) s'embrassant. Les paroles de ce titre sont une déclaration d'amour d'une personne à l'être aimé "Ça va être toi et moi. Ça va être tout ce dont tu as toujours rêvé", qui s'est totalement donné à l'autre ""Mais tes flèches affluent dans ma poitrine (...) tu me donnes exactement ce dont j'ai besoin, tu fais pulser mon sang", jusqu'à s'en oublier elle-même: "Dans ta grande maison sur la colline (...) planques mon coeur (...) garde-le en sécurité." D'ailleurs, "l'image" utilisée avec ce titre dans les divers médias (le clip, la prestation de Danse avec les stars et la pub Lacoste) porte une connotation très sexuelle, mettant en scène le désir, l'attirance et l'abandon total envers l'être aimé.

Artiste: Disclosure feat. Eliza Doolittle
Titre: You and Me
Année: 2013
Extrait de l'album: Settle

I'll be giving up, oh

Home is where the heart is
And I gave it to you in a paper bag
Even though it's tarnished
You told me it's the best you ever had
You got my secret combination
And I don't be giving that out easily
With my deep dedication
You can tell that you were brought the same for me

So please don't let go,
'Cause you know
Exactly what we found
So please don't let go
My darling
You keep me hooked up underground
It's gonna be you
And me
It's gonna be everything you've ever dreamed
It's gonna be who
And me
It's gonna be everything and everything, we're meant to be

We're meant to be

Rolling with the punches
So they won't get inside our happiness
Love is always hunted
But you're white rose is soaring through my tear
'Cause you know you give me something
Yeah you give me exactly what I need
Got my blood pumping
You know you always draw more blood, I bleed

So please don't let go,
'Cause you know
Exactly what we found
So please don't let go
My darling
You keep me hooked up underground
It's gonna be you
And me
It's gonna be everything you've ever dreamed
It's gonna be who
And me
It's gonna be everything and everything, we're meant to be

In you're big house on the hills
Where you keep your dollar bills
And you stashed my heart somewhere in the dark
Keep it safe I know you will
Know you will, know you will, know you will
I know you will

 > Publicité LACOSTE, "The Big Leap", 2014
avec Paul Hamy et Anna Brewster.

Posté par ginieland à 20:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,



12 mars 2015

Nylon Espagne Mars 2015

2015-03-NYLON-espanolLa version espagnole du magazine Nylon de mars 2015 propose 5 couvertures différentes (avec au total 7 personnalités féminines: les actrices Bella Thorne, Eiza Gonzalez, Ximena Sariñana et les musiciennes Bethany Cosentino, Shirley Manson de Garbage, Brody Dalle de The Distillers and Teri Suarez du groupe mexicain La Butcherettes). Ci-contre, la cover réunissant Teri Suarez, Shirley Manson et Brody Dalle.

2015-03-NYLON-espanol2 

Posté par ginieland à 18:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

25 janvier 2015

1966 Catherine Deneuve par Manuel Litran

catherine_deneuve-1966-by_manuel_litran-belle-de-jour 

Photographe: Manuel Litran 
Modèle
: Catherine Deneuve

Date:
1966
Séance: sur le tournage de "Belle de Jour" 

catherine_deneuve-1966-by_manuel_litran-1 

Posté par ginieland à 00:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 janvier 2015

Bye Anita

Anita Ekberg
29 septembre 1931 - 11 janvier 2015

Anita_Ekberg05

Posté par ginieland à 16:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

10 janvier 2015

1960 Natalie Wood - Margaret Keane par Peter Basch

natalie_wood-1960-by_basch-1-1 natalie_wood-1960-by_basch-1-2 natalie_wood-1960-by_basch-1-3-margaret_keane

 Photographe: Peter Basch 
Modèle
: Natalie Wood et son portrait par Margaret Keane

Date/Lieu:
1960, Beverly Hills 

natalie_wood-1960-by_basch-1-4 natalie_wood-1960-by_basch-1-5 natalie_wood-1960-by_basch-1-6-beverly_hills

Posté par ginieland à 18:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

1962 Natalie Wood par Peter Basch

 natalie_wood-1962-by_basch-1-2 natalie_wood-1962-by_basch-1-1 natalie_wood-1962-by_basch-1-3

Photographe: Peter Basch 
Modèle
: Natalie Wood

Date:
1962 

natalie_wood-1962-by_basch-1-4 natalie_wood-1962-by_basch-1-6 natalie_wood-1962-by_basch-1-5  

Posté par ginieland à 00:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,