24 mai 2015

Blur: Bang

bang_cd_coverOn termine la (re)découverte de Leisure, le premier album du groupe de brit-pop Blur, avec leur troisième single qui en est issu, Bang, sorti le 29 juillet 1991 en Angleterre. Le titre a été enregistré un peu à la dernière minute -en janvier 1991- et en moins de 15 minutes, à la demande expresse des producteurs qui souhaitaient une chanson à sortir en single. Ce titre est rarement joué en live par le groupe. En introduction à la chanson, on peut entrendre le bruit d'un train (prémisse de l'album qui suivra "Modern life is Rubbish" où dans le booklet du CD, le groupe sera représenté en peinture dans un train ?!), et un homme qui crie "Bang". Le titre, plutôt ignoré en France à l'époque, atteignera tout de même la 24ème place dans les charts des singles en Angleterre. 

Le single avec ses Face-B:
Bang
Explain
Luminous
Berserk
Uncle Love


Artiste: Blur
 Titre: Bang
Année: 1991
Extrait de l'album
: Leisure

La vidéo, réalisée par Willy Smax, montre le groupe dans l'Ouest de Londres la nuit, avec le procédé photographique "Time-Lapse" qui est utilisé, créant des traînées de lumières provenant des phares de voitures; entrecoupé de plans en noir et blanc du groupe jouant (on y voit notamment à côté du guitariste Graham Coxon, les vinyles des Beatles "Beatles for Sale", et de Bob Dylan "Blonde on Blonde"; puis le jeu du scrabble quand le groupe est assis autour d'une table). 

blur-bang_video-cap-00_09 blur-bang_video-cap-00_33 blur-bang_video-cap-00_36
blur-bang_video-cap-00_40 blur-bang_video-cap-00_48 blur-bang_video-cap-00_52
blur-bang_video-cap-01_02 blur-bang_video-cap-01_07 blur-bang_video-cap-01_11
blur-bang_video-cap-01_15 blur-bang_video-cap-01_25 blur-bang_video-cap-02_35
blur-bang_video-cap-03_13 blur-bang_video-cap-03_17 blur-bang_video-cap-03_18

C'est l'une des vidéos du groupe les moins diffusées à la télévision. Cependant, elle rest l'une des préférées du batteur Dave Rowntree. D'ailleurs, l'idée de mise en scène (la ville de Londres la nuit avec ses lumières et le monument Centre Point), sera reprise 10 ans plus tard (en 2001), avec l'autre groupe de Damon Albarn, Gorillaz, pour le premier extrait du premier album "Tomorrow Comes Today".

Sitting in a SDT
Waiting for an
Underground train
To rumble underneath my feet

 Bang goes another day
Where it went I could not say
Now I'll have
To wait another week

 When all is said and all is done
What was said was never done
Don't panic
It's not really worth your while

 Bang goes another year
In and out of one ear
Everybody's doing it
So do it too

 I don't need anyone
But a little love
Would make things better

 I don't need anyone
But a little love
Would make things better

 Sitting on the early bus
Passing through the morning rush
It makes no difference
That I'm not with you

 Bang goes another year
In and out of one ear
Everybody is doing it
I'll do it too

 I don't need anyone
But a little love
Would make things better

 I don't need anyone
But a little love
Would make things better

 I don't need anyone
But a little love
Would make things better

 I don't need anyone
But a little love
Would make things better

 I don't need anyone
But a little love
Would make things better

 I don't need anyone
But a little of your love
Would make things better

Posté par ginieland à 23:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


06 mai 2014

6/05/2014 Damon Albarn au Grand Journal

damon_grand_journal-1 damon_grand_journal-2 damon_grand_journal-3

Emission: Le Grand Journal, la suite
sur Canal Plus, en clair, diffusion le 6 mai 2014
Invité: Damon Albarn
Contenu: interview et live extraits de son album solo "Everyday Robots".

Interview

Live "Mr Tembo"

Live bonus "Lonely Press Play"

Posté par ginieland à 22:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

5/05/2014 Concert Damon Albarn Paris

 damon_concert

Il n'a fallu qu'une poignée de secondes pour que le concert de Damon Albarn à l'Alhambra, Paris, le 5 mai 2014 affiche complet. Mais pour tous ceux qui n'auraient pas réussi à obtenir leurs billets, la bonne nouvelle est que le concert a été filmé:
L'événement était à suivre en direct sur le site de SFR Live, sur la page facebook SFR Live et sur la box de SFR (chaîne 149 ou appli SFR Live Concerts sur les box EVOLUTION) ou votre mobile (mobiles SFR 3G/4G et appli SFR Live Concerts sur iPhone/Android) !
Possible de le revoir en replay sur sfrlive.fr, et le club video de la Box de sfr.

2014-05-05-damon-1


  mondeL'éblouissant retour sur scène de Damon Albarn
Article publié le 06 mai 2014
en ligne sur lemonde.fr

 2014-05-05-damon-2

Si tant de beau monde – Lou Doillon, Eric Cantona, Rachid Taha, Gaëtan Roussel… – se pressait, lundi 5 mai, au concert donné par Damon Albarn dans la salle parisienne de l'Alhambra (600 places), c'est qu'il est toujours agréable d'avoir le privilège de profiter d'une star dans l'intimité. Cela tient aussi à la forme actuelle du héros de la soirée.

A 46 ans, le chanteur de deux des formations britanniques les plus marquantes de ces vingt dernières années – Blur et Gorillaz –, tête chercheuse et Midas pop à l'initiative de multiples projets (Mali Music, The Good, The Bad and The Queen, les opéras Monkey : Journey to the West et Dr Dee...), vient de publier son premier album solo, Everyday Robots, un disque d'une exceptionnelle beauté.

LENTES BALLADES DÉNUDÉES

Essentiellement constitué de lentes ballades dénudées, comment cet album allait-il s'adapter à la scène, porté par un performeur réputé pour son énergie délurée ? Albarn s'est entouré d'une garde rapprochée, baptisée pour l'occasion The Heavy Seas. Les bassiste et batteur anglo-nigérians Seye Adelekan et Pauli The PSM, tout en élégance nerveuse et racée, le bassiste de Manchester Jeff Wootton, au look plus Brit-pop que nature, le clavier et arrangeur, Mike Smith, fréquentent tous depuis longtemps sa diversité créatrice.

Egalement accompagné d'un quatuor de cordes féminin, le « Paris quartet », dans lequel on reconnaît la virtuose Karen Brunon, le Blur en solo privilégie d'abord la sobre précision du son, la prédominance d'une voix posant sans effet un timbre de crooner cockney au service du spleen post-technologique de Press Play et Everyday Robots.

Ce minimalisme pourrait être appliqué, il est habité. En particulier par une section rythmique qui fait palpiter les multiples détails nichés dans cette apparente austérité. Cet art du dépouillement doit beaucoup au dub jamaïcain, une influence qui a traversé nombre des compositions de Damon Albarn et dont le fil rouge permet au groupe d'élargir le répertoire à celui de Gorillaz. Privées de leurs gadgets electro, des chansons comme Tomorrow Comes Today, Slow Country ou Kids With Guns vibrent d'énormes basses et s'alanguissent de mélodica, l'un des instruments préférés du chanteur.

2014-05-05-damon-3 

« TONY, OÙ ES-TU ? »

Damon en profite pour saluer Jamie Hewlett, le dessinateur actuellement résident parisien, avec qui il a créé ce groupe virtuel aux personnages de dessin animé. Beaucoup d'amis sont dans la salle. « Tony, où es-tu ? Voici l'un de tes morceaux », interroge-t-il en cherchant Tony Allen dans la petite foule avant de se lancer dans Three Changes, hymne urbain enregistré au sein de The Good, The Bad and The Queen, avec ce batteur nigérian, pionnier de l'afrobeat.

Le concert a beau être diffusé en direct sur France-Inter et par SFR sur le site lesinrocks.com, l'exigence de rigueur n'empêche pas le plaisir du partage et de l'improvisation. Pas prévu au programme, Allen monte sur scène pour deux titres – Sunset Coming On, tiré de Mali Music, et Poison, composé en 2012 avec Rocket Juice and the Moon, le trio éphémère qu'Albarn et le batteur avaient formé avec Flea, le bassiste des Red Hot Chili Peppers.

De parfait, le concert devient éclatant, tant sont perceptibles, joie de jouer et communion musicale. Une chorale de gospel vient emballer le sautillant Mr Tembo et le lyrisme solaire de Heavy Seas of Love. En rappel, le rappeur franco-malien Oxmo Puccino pose impeccablement ses rimes graves sur Clint Eastwood, le premier tube de Gorillaz. Triomphe.

2014-05-05-damon-4 

Tout sourire et en sueur, dans son costume d'éternel mod à la fine cravate, le chanteur rayonne au piano ou à la guitare, faisant une fête de sa conceptuelle sobriété. Les moments les plus mélancoliques _ tirés du nouvel album mais aussi des romances de Blur tels Out Of Time ou un This Is a Low final, seul avec les cordes – sont les plus intenses mais pas les moins gais. Ce garçon a-t-il conscience de côtoyer David Bowie, Ray Davies, Pete Townshend, voire Paul McCartney, au sommet de l'histoire de la pop britannique ?


Concerts le 5 juillet, à Lyon, aux Nuits de Fourvière ; le 6, à Hérouville-Saint-Clair, au festival Beauregard ; le 9, à Paris, salle Pleyel, dans le cadre du festival Days Off (complet)

Posté par ginieland à 19:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Radio Vinyle Damon Albarn

Vidéo France Inter: Radio Vinyle de Damon Albarn (une plongée dans les archives vinyles de la Discothèque de Radio France) avec Laura Leishman. A retrouver lundi 5 mai 2014, à 23h15 dans "Laura Leishman Project". 


Damon Albarn dans Radio Vinyle # 38 sur France... par radiofrance

damon_vinyles1 damon_vinyles damon_vinyles2

Sélection de Damon Albarn:
- Human League
- A Musical Anthology of the Orient (collection Unesco)
- The Soft Machine
- Neville Marriner
- Michael Tippett
- Ray Charles
- A tribe called Quest
- West Side Story
- Dionne Warwick

Posté par ginieland à 18:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

03 mai 2014

26/04/2014 Damon Albarn dans L'Album de la semaine

album

Emission: Album de la semaine
sur Canal +, en clair, diffusion le 26/04/2014 à 11h20
A revoir en replay
Durée: 27 minutes
Invité: Damon Albarn
Contenu: interview et live extraits de son album solo "Everyday Robots": "Hollow Ponds", "Mr Tembo", "Everyday Robots", "Lonely Press Play". 

video

Album de la semaine du 26/04 - Damon Albarn

Posté par ginieland à 13:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Les Inrocks Hors-Série Damon Albarn 2014

M4890HLe magazine Les Inrocks Hors-Série n°66, en kiosque depuis le 29 avril 2014, est entièrement consacré à Damon Albarn : "Blur, Gorillaz et moi".
Prix: 7,90 € 

Posté par ginieland à 01:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 mai 2014

1/05/2014 Damon Albarn dans Alcaline

damon_alcaline-cap1 damon_alcaline-cap2 damon_alcaline-cap3

Emission: Alcaline, Le Mag
sur France 2, diffusion le 1er mai 2014 à 23h30
Durée: 50 minutes
Emission enregistrée le 25/03/2014
Invité: Damon Albarn
Contenu: interview et live extraits de son album solo "Everyday Robots".

Extrait video

Posté par ginieland à 19:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 avril 2014

Damon Albarn dans la presse

Le 28 avril sort l'album solo de Damon Albarn "Everyday Robots", déjà encensé par la critique. L'occasion pour la presse musicale (et pas seulement) d'évoquer ce nouvel album. Je vous avais déjà mis en ligne le mag des "Inrockuptibles" du 9 avril, voici les autres magazines français qui parlent de Damon:

rock_folk-L9766HRock & Folk n°561,
paru le 16 avril 2014
Prix: 5,90 € 

Damon Albarn: 4 pages "J'adore chanter",
avec une interview.
On y trouve aussi: Eels, Aubert et Houellebecq (en couv' et interview de chacun), Pixies, un portfolio de Kurt Cobain (photos de Youri Lenquette, on regrette que seulement 4 pages sont consacrées), Little Junior Parker...


 RS-L4199Rolling Stone n°64,
paru le 17 avril 2014
Prix: 5,95 € 

Damon Albarn: 4 pages "East London Boy"
+ 1 page critique de l'album.
On y trouve aussi: les séries 'Mafiosa' et 'Game of Throne's, le batteur des 'Doors' John Densmore (4 pages), les Kinks (6 pages), Blondie (6 pages), Led Zeppelin (en cover avec 10 pages), ma série fétiche 'The Walking Dead' (10 pages), Telephone à leur début (6 pages), les confessions du gourou sadique Charles Manson (12 pages), l'histoire de "House of the Rising Sun".
> Pour moi, Rolling Stone est LE MAG à ne pas rater ce mois-ci, par la diversité de ses articles, le choix des photographies publiées (Debbie Harry en pleine page, superbe!).


 vf-M4364Vanity Fair n°11,
paru le 23 avril 2014
Prix: 3,95 € 

Damon Albarn: une page "Musique".
On y trouve aussi: Anna Mouglalis, la série 'Game of Thrones' (qui fait la cover, avec de belles photos), un superbe portfolio de stars américaines dans des piscines (Faye Dunaway, Clint Easwood, Marisa Berenson, Beatles, Brooke Shields, Hugh Grant), Pierre Soulages, le producteur d'Hollywood Andy Vajna, la petite-fille d'Elvis Riley Keough, Grace Kelly et Ava Gardner sur le tournage de Mocambo (10 pages d'article et photos)....


elleM1648Elle n°3565,
paru le 26 avril 2014
Prix: 2,20 € 

Damon Albarn: une page "Elle Culture": l'album de la semaine "Damon émerveille".

 


 

En Grande-Bretagne sort :
> le magazine hebdo NME du 13 avril 2014, avec Damon en cover;
> un magazine spécial NME Special Collector's Magazine (n°1404), paru le 23 avril 2014 et entièrement consacré au groupe Blur pour 8,50 €;
> ainsi que le magazine Q qui offre sa couv' à Damon, sorti le 3 avril 2014 pour 8,30 €.

NMECoverDamon_CMA3_080414 NME-E2820  Q-E3551

10 avril 2014

Les Inrockuptibles 9/04/2014

damon-les_inrocksLe magazine Les Inrockuptibles n°958, du 9 au 15 avril 2014, consacre sa couverture à Damon Albarn.
Vendu avec un CD de 15 Titres de divers artistes.
Prix: 4,90 € 

Posté par ginieland à 18:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 juillet 2012

Rolling Stone Juillet-Août 2012

rs_L4199Le magazine Rolling Stone n°45, de juillet-août 2012, consacre des articles très intéressants, et publie de très belles photos.
Prix: 5,95 € (je le concède: prix cher pour un magazine mensuel de 98 pages, surtout que ce numéro regroupe les 2 mois d'été de juillet et août ! Mais je sélectionne mes achats de la presse musicale, car celle-ci est vendue très chère). 

> Commençons d'abord par le compte-rendu du concert de Garbage à l'Olympia du 16 mai 2012. L'article est plutôt très factuel, l'auteur ne reflète pas réellement l'émotion ressentie mais ne fait que dresser la liste des morceaux interprétés.
rs_img867 

> Ensuite, la raison principale pour laquelle j'ai acheté le mag: un article de 6 pages sur Damon Albarn. Très bon article, quoique pas particulièrement flatteur pour l'artiste, dépeint comme une personne lunatique et arrogante, qui manipule un peu (voire beaucoup) ses compères de Blur; et que chacun de ses partenaires (comme aussi avec Gorillaz) doivent composer avec le mauvais caractère de Damon. Mais bon, on lui pardonne tout à Damon, tant il possède un talent énorme pour la musique ! Par ailleurs, on apprend qu'un coffret Blur composé de 21 CD sortira dans les bacs le 31 juillet 2012, comprenant bien évidemment tous les albums du groupe (que je possède déjà of course!), mais surtout des bonus à foison: près de 195 autres chansons (face-b ou raretés) ainsi que 3 DVDs (deux concerts et les clips) et un livre de photos. Merveilleux tout ça... mais le hic (oui, il y a bien le revers de la médaille!), c'est qu'il faudra déboursé 160 Euros pour se l'offrir (ce qui n'était pas prévu au programme de mes frais de dépenses, mais quand je lis tout le contenu de ce coffret... Mamamia, ça donne trop envie!).
rs_img868 rs_img869 rs_img870 rs_img871 rs_img872 rs_img873

> Enfin, le mag contient un article de 7 pages sur Radiohead (très instructif, sur la manière dont le groupe travaille ses compos), sur le producteur Jimmy Iovine, sur Jack White (qui fait la couv'), sur Vince Taylor, Oasis (sur le pourquoi du comment du split des deux frangins après l'annulation du concert de Rock en Seine en 2009), un formidable portfolio sur le groupe The Rolling Stones (en 8 pages, photos légendées) et pleins d'autres surprises, surtout côté photos, dont je vous ai scannée ce que je préfère -en pêle-mêle: Michael Jackson, Vince Taylor et BB, Marlon Brando (photo pleine page), Mick Jagger et l'article sur Oasis:
rs_img874 rs_img875 rs_img876 rs_img877 rs_img878