isabellehuppert_hommage_garbo_steichens_avec_robert_wilsonIsabelle Huppert a repris une célèbre pose de Greta Garbo; c'était en 2004, à l'initiative du projet de l'artiste de la scène avant-garde Robert Wilson. Ce réalisateur texan est réputé pour son usage pictural de la lumière et des couleurs, à l'opéra comme au théâtre, à tel point que ses productions ressemblent souvent à des tableaux vivants. En 2004, il s'est attelé à la "peinture" de portraits de célébrités (Brad Pitt, Winona Ryder, Jeanne Moreau, Juliette Binoche...) à partir du support de la télévision haute-définition. Ce ne sont pas des images figées mais des portraits vivants, bien qu'ils soient presque immobiles, et filmés dans un plan séquence de 3 à 12 minutes. 
"L'idée, c'est qu'au premier regard, il n'y ait pas de mouvement. Mais au bout d'un moment, vous pouvez voir un petit mouvement. C'est comme si une nature morte prenait vie" explique Robert Wilson. Commandées pour être diffusés à la télévision, les portraits peuvent aussi être diffusés sur de grands écrans, lors d'installations dans des musées et des galeries d'art.

isabellehuppert_hommage_garbo_steichens3 isabellehuppert_hommage_garbo_steichens2 isabellehuppert_hommage_garbo_steichens 
 Photographe: Robert Wilson
Modèle
:
Isabelle Huppert
 Date: novembre 2004
Lieu:
Paris

Il a donc ici transformé Isabelle Huppert en Greta Garbo, grâce au costume et au maquillage, mais aussi par un travail minutieux de la lumière et des couleurs et d'une coordination de mouvements très lents, qu'il chorégraphie à ses modèles.
La photographie originale de Greta Garbo, date de 1928, par le photographe Edward Steichen; et fit même la couverture du magazine Life aux Etats-Unis.

steichen_ed_garbo steichen_ed_garbo_life 
Photographe: Edward Steichen
Modèle
:
Greta Garbo
 Date: 1928