30 septembre 2011

Eels: Novocaine for the soul

album_beautiful_freakNovocaine for the soul est la toute première chanson du groupe de rock américain Eels; il s'agissait de leur premier single extrait de leur premier album Beautiful Freak, sorti en 1996, dont la pochette représente une petite fille aux yeux immenses. C'est également le premier album édité par la maison de disques créée par Steven Spielberg, Jeffrey Katzenberg et David Geffen: SKG, du label Dreamworks. Ce premier single Novocaine for the soul, reste la chanson la plus connue et populaire du groupe à ce jour, et qui a atteint à l'époque les numéros 1 des charts américains et britanniques permettant ainsi d'installer le groupe sur la scène internationale. Eels est considéré comme un groupe de rock expérimental, avec comme ici, une chanson du rock alternatif qui mêle des sonorités éthérées avec de la pop massive et celle d'un toy piano (instrument préféré de Everett, le leader du groupe). La tendance est majoritairement aux ballades vaporeuses dépressives, aux paroles très sombres. Le clip vidéo de Novocaine for the Soul a été réalisé par Mark Romanek, qui dit s'être inspiré de Mary Poppins, qu'il avait vu étant enfant. Le clip vidéo sera d'ailleurs sélectionner pour les MTV awards.

Artiste: Eels
 Titre: Novocaine for the soul
Réalisateur: Mark Romanek
Année
:
1996
Extrait de l'album:
Beautiful Freak

Life is hard
And so am I
You'd better give me something
So I don't die
Novocaine for the soul
Before I sputter out
Before I sputter out

Life is white
And I am black
Jesus and his lawyer
Are coming back
Oh my darling
Will you be here
Before I sputter out
Before I sputter out
Before I sputter out

Guess who's living here with the great undead
This paint by numbers life is fucking with my head, once again

Life is good
And I feel great
Cuz mother says I was
A great mistake
Novocaine for the soul
You'd better give me something to fill the hole
Before I sputter out
Before I sputter out
Before I sputter out
Before I sputter out  

Posté par ginieland à 13:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Grève des professeurs: explications

RDV sur soseducation.com pour comprendre les dessous de la grève des professeurs de l'éducation nationale qui s'est déroulée le 27 septembre 2011. Regardez la vidéo et réagissez en signant la pétition !

Posté par ginieland à 12:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 septembre 2011

Epreuves écrites du CRPE crue 2012 suite

Je poursuis mon petit compte-rendu sur les épreuves du CRPE...

Mercredi 28 septembre, à 9h00:
Epreuve de Mathématiques et Sciences Expérimentales et technologie
Durée: 4 heures
Mathématiques sur 12 points
Sciences sur 8 points
L'épreuve que je redoute le plus: je suis une quiche en maths et je déteste les sciences (j'ai beau apprendre par coeur, je ne retiens rien en sciences, c'est une calamité). Pour vous expliquez grossomodo, les sciences sont réparties en 2 disciplines: biologie et technologie. Et le jour du concours, le sujet traite de l'une de ces 2 disciplines. Les années précédentes, j'avais toujours bien révisé la technologie en laissant un peu de côté la bio. Cette année, j'ai fait l'inverse: j'étais sûre que ça tomberait sur de la bio (l'année dernière, le sujet était sur un thème de la techno). J'ai donc bien révisé ma bio, les plantes, le corps humain et tout le tralala. On nous distribue le sujet et quand enfin, on peut le retourner (parce que tant que le top départ n'a pas été donné, c'est Défense d'y toucher :p), je regarde vite le sujet tombé en sciences: de la techno !!! J'étais dég lol

Pour les Mathématiques, je vous ai scanné le sujet (c'est plus simple que de tout recopier sur le blog);
Le sujet est composé de trois exercices, il fallait maîtriser la numération, la proportionnalité, la géométrie plane:
mathscrpe2012_page2  mathscrpe2012_page3  mathscrpe2012_page4 
Pour la première fois -et j'ai déjà passé ce concours 3 fois quand même- j'ai réussi à faire tous les exercices! Oui, oui, vous lisez bien: TOUT. Bien que je pense que mes réponses ne soient pas toutes exactes (et en vérifiant sur le corrigé: effectivement, tout n'est pas bon dans ce que j'ai fait), j'étais quand même contente d'avoir réussi à tout faire. Excepté la toute dernière question du dernier exo. Mais dans l'ensemble, il ne faut vraiment pas se plaindre: les exercices étaient bien plus abordables que ceux de l'année dernière (trop tortueux et créer pour des vrais matheux!). Alors tout d'abord, voici le corrigé (en ligne sur primaths.fr  je remercie d'ailleurs Valérie de m'avoir filé le lien!): corrigeCRPE_maths_2012_LILLE
Alors, d'après le corrigé, je pense avoir tout de même réussi la moitié des réponses pour l'exo 1: jme suis gourée totalement dans les affirmations 1 et 6 (j'avais mis vrai aux deux), et je ne suis pas satisfaite de mes justifications pour les affirmations 3 et 4 (on va dire que je suis sûre d'avoir au moins 1,5/4). Pour l'exo 2, jsuis assez contente: il n'y a que le 2/ c/ que j'ai foiré (normalement, je devrais avoir 2,50/3). Enfin, pour l'exo 3, j'ai foiré la 1ère (je n'ai pas démontré, je suis partie de leur réponse en appliquant la réciproque du théorème de Pythagore ! ptre j'aurai quand même 0,25 on ne sait jamais... ensuite, je n'ai pas fait la dernière (la 4ème) question  (je pense avoir au moins 2,5/4). Si tout va bien et selon mes calculs, je devrais obtenir 6,50/12 ce qui n'est pas fameux ! Mais évidemment, tout dépend de leur notation (comment les demi-points sont répartis par question, s'ils prennent en compte le raisonnement même si le résultat est faux).

Pour les Sciences, je vous ai, là aussi, scanné le sujet qui portait sur les transferts d'énergie:
sciencesCRPE2012_page5 sciencesCRPE2012_page6 sciencesCRPE2012_page7 sciencesCRPE2012_page8 
Bon alors là, je vais m'abstenir de tout commentaire sur ce que j'ai fait (franchement, ça vaut mieux)! Je ne maîtrise pas du tout le thème de l'énergie mais finalement, en vérifiant dans mon bouquin de crpe, je m'aperçois que je n'ai pas marqué de conneries (c'est déjà ça) et que j'ai même mis des notions plutôt justes. Je ne m'attend pas à une note exceptionnelle, mais au moins un petit 3 sur 8 !

Ce qui me ferais au total un petit 9,50 sur 10; et encore, j'ai tendance à me sous noter, ce qui me fait garder un peu d'espoir.

Posté par ginieland à 16:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Bientôt le retour de Garbage

Teaser Garbage "Coming Soon"

retour_garbage2011Je suis toute excitée à l'annonce de cette nouvelle: le groupe Garbage s'est reformé !! Ils préparent actuellement un nouvel album; et on retrouvera bientôt le groupe au complet: Shirley, Butch, Steve et Duke ! Petit rappel: leur dernier album Absolute Garbage est sorti en 2005. La même année, le groupe avait entamé une tournée puis annulé ses concerts et la nouvelle était tombée: le groupe se séparait ! Alors comme je viens d'apprendre -et bêtement sur le web- que le groupe se reforme et qu'il prépare un album, ma joie est immense (je pense, comme tous les fans)! Le groupe a posté sur son facebook une photographie officielle de Shirley Manson pour marquer le retour du groupe en 2011 (voir ci-contre) et des photos du groupe en studio (voir ci-dessous), mais aussi des tonnes de videos sur youtube, de courtes durées (d'une dizaine de secondes) où on découvre le groupe en studio. 

> Shirley en studio, 2011 (source facebook Garbage / Shirley)
shirley_en_studio1 shirley_en_studio2

> Sur cette video, Shirley annonce le retour du groupe à un show américain
 

> "Choose your weapon" (posté sur le facebook du groupe le 27/07/2011)

Sur le web:
le site officiel sur
garbage.com 
la page officielle du groupe sur
facebook 
la page officielle du groupe sur twitter 
la page officielle de Shirley Manson sur facebook   

Posté par ginieland à 12:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 septembre 2011

Epreuves écrites du CRPE crue 2012

Ca yest... les épreuves écrites du CRPE édition 2012 sont enfin terminées. Elles se soldent par un sacré mal de crâne et des douleurs aux cervicales et omoplates (une mauvaise position de mes nuits blanches à stresser ? ou l'état d'immobilité à tenir assise pendant 4 heures d'affilé sur une chaise avec une envie folle de pisser ?)
Bref... Petit rappel de ce concours, passé à l'immense salle de Gayant à Douai pour l'Académie de Lille:

Mardi 27 septembre, à 13h00:
Epreuve de Français - Histoire Géographie - Instruction Civique et morale
Durée: 4 heures
Français sur 12 points
Hist-Geo-Instruction sur 8 points
Apparemment, compte-tenu de l'intitulé du sujet d'hist-geo-instruction, nous auraient-ils viré l'histoire des arts, pourtant introduite seulement l'année dernière au concours ? Bizzare...
Tenez-vous bien: le sujet de français semblait très étrange ! Absolument rien à voir avec les anciens sujets du CRPE et même je dirai Hors Sujet du programme au concours. Avant d'expliquer, petit topo sur le sujet de français: il est en 2 parties où la première partie est une synthèse à élaborer (le plus chiant, le plus long, le plus 'gros' du devoir) et l'autre partie est constituée de questions de grammaire, orthographe et lexique.
J'ai commencé par le français, mais en jetant un rapide coup d'oeil sur les autres tables (il faudrait pas non plus que les surveillant pensent que je triche et que je sois radiée !), j'ai vu que d'autres candidats ont commencé par l'histoire - géorgraphie. Je voulais me débarasser du plus chiant en premier !

Pour le Français, voici les questions:
1/ Questions relatives aux textes proposés (6 points)
Vous analyserez les différentes conceptions du personnage de roman à partir des textes du corpus.
On doit s'appuyer sur 4 textes (d'une page chacune, ils ont plutôt été sympa, quand je repense à d'anciens sujets de concours où parfois un texte faisait 3 pages !). Le texte 1 est un extrait d'A Robbe-Grillet Pour un Nouveau Roman de 1957 où l'auteur fait une analyse du personnage dans les romans classiques; le texte 2 est un extrait de Le Père Goriot de Balzac de 1835; le texte 3 un extrait d'une analyse de P. Bayard sur le personnage de Sherlock Holmes intitulé L'affaire du chien des Baskerville en 2008; et le texte 4 un extrait de La Carte et le Territoire, un texte plutôt tortueux à lire concernant l'identification des personnages, de Michel Houellebecq (CQFD!) de 2010.
Bref, la prise de tête à trouver une problématique (la mienne est bidon à souhait car elle reprend l'intitulé de la question. Pourquoi se faire chier ?!) et surtout, un plan cohérent (j'ai proposé: 1/ Caractéristiques du personnage du roman traditionnel; 2/ La manière dont le personnage est abordé dans les romans actuels; 3/ Leurs effets sur le lecteur... Je sais, c'est navrant :p)
Mais alors, pourquoi sujet bizzare et étrange et hors concours -selon moi- ? Car cela ne parle ni d'éducation, ni d'élèves, ni de cours, ni de thème traité en situation de classe ! D'ailleurs, j'ai eu beau vérifier dans mon bouquin de crpe (OK, acheté en 2008 mais quand même lol), le thème de "personnage de roman" n'est traité nul part ! Les grands thèmes sont "lire - écrire - parler", autrement dit, "lecture, écriture, oralité" pour tous les cycles. Alors bien sûr que "la lecture littéraire" est un sujet à maîtriser, mais de là à le focaliser ici uniquement sur "le personnage de roman", sans relier tout ça au contexte scolaire, c'est bizzare, non ?! Bref, fallait se débrouiller en bidouillant un truc potable et là, je pense que des licenciés en lettres et littérature étaient quelque peu privilégiés pour aborder ce sujet !
2/ Questions ayant trait à (6 points):
2. 1/ Grammaire
Alors là, mes amis, c'était pas du coton: il fallait "repérer les mots utilisés pour désigner le personnage de Michel Houellebecq (dans un paragraphe du texte donné) et indiquer leur nature et justifier leur emploi".
Oups.. je viens de me rendre compte en recopiant la question que j'ai ptre oublié de "justifier leur emploi"! Quoique, peut être pas... Je t'explique: le texte de Houellebecq semble au premier abord facile à lire et à comprendre, sauf que... quand il faut analyser comme ici les nominations du personnage, eh ben, jte le dis, c'est pas du coton. Car ce Houellebecq parle de lui à la 3ème personne (un peu comme Alain Delon quoi :p) et pronoms et autres nominations de sa petite personne se mêlent aux pronoms de l'autre personnage avec qui il discute! Tu suis ?... J'ai donc réparti les nominations en 2 catégories (ce qui pourrait peut être répondre à "justifier leur emploi"?!): ceux employés au discours direct et ceux employés au discours indirect; en donnant bien sûr la nature pour chacun: bon, en fait j'ai relevé des pronoms personnels (il, je, vous), des déterminants possessifs (son, mon), un pronom réflechi (me), un nom propre (Houellebecq) et un meli melo "l'auteur de la Plateforme" que j'ai décortiqué en Determinant + nom commun + préposition + nom propre car ici désigne un titre de livre (ouai, je sens que c'est nul cque j'ai fait là ! lol). Bref, donc pas si simple cette question à la con !
2.2/ Orthographe
Pour les mots soulignés, vous proposerez un classement des occurences de la lettre "s" selon ses valeurs orthographiques: (je ne recopie pas le texte mais seulement les mots) (...) avait pris (...) douze cents francs de pension (...) ameublement composé de rideaux (...) de fauteuils en bois verni couverts en velours (...).
Après m'être bien prise la tête sur cette question à première vue plutôt débile (mais je t'assure que, le jour J du concours, même si on te demande combien il y a de lettres dans le mot "et" tu vas recompter sur tes doigts en te disant que ya forcément en piège!), j'ai pensé d'abord faire un classement sur la prononciation du "s": le -s muet en fin de mot, le -s qui se prononce [z], le -s qui se prononce [s] mais comme je connais trop mal et même pas du tout la phonétique, j'ai évité d'écrire ce genre de conneries (quoique, là encore, je l'ai quand même inscrit, d'une manière plus subtile, tu vas voir). Finalement, j'ai fait un classement selon les accords: participe passé, pluriel, étymologie (orthographe) du mot, en précisant à côté du mot en question, que sa prononciation est soit "muette, son [z], son [s]". Je pense être totalement à côté de la plaque, et qu'il fallait faire un autre classement ! Ne me demande pas lequel, je n'en ai aucune idée !
2.3/ Lexique
Dans l'extrait du Père Goriot, vous expliquerez, à partir de leur formation et/ou du contexte de la phrase, le sens des mots suivants: piriforme, larmier, rustaud.
Eh ouai, je te vois écarquiller les yeux tout grands: késako ce vocabulaire ?! Heureusement, en contextualisant, on lit que c'est le "ventre" qui est piriforme, alors moi j'ai dit qu'il avait un ventre un peu déformé (j'ai pas voulu inscrire "gros bide", ça n'aurait pas passé!). Ensuite, qu'il a "le larmier des yeux", alors j'ai pris la racine du mot "larme" et donc que "ses yeux étaient emplis de larmes". Et là, petite cata car en vérifiant dans un dico, "le larmier est une glande située au coin interne de l'oeil des cervidés (cerfs, chevreuil..)". Oups... tant pis pour ma connerie ! Bien que dans le texte il est écrit que "cela l'obligeait à les essuyer fréquemment", alors je pensais que ses yeux coulaient moi ! Et pour le dernier mot "rustaud", on avait dans le texte "quoiqu'un peu rustaud, il était tiré à quatre épingle", alors j'ai dit qu'il n'avait pas une belle allure, et je ne me souviens même plus si j'ai parlé du mot "rustre" qui est de la même famille. En fait là encore, re-oups car en vérifiant, j'apprend que rustaud veut dire grossier ! Espérons que mes explications à la mord moi le noeud vont passer et me rapporter quand même un peu de points.

Pour l'Histoire Géographie Instruction Civique et Morale, voici les questions:
1/ Question de Géographie avec Documents
Le renouveau des paysages de centre-ville.
Et bien là encore, je dis "bizzare, étrange et tout et tout", parce que normalement, au concours, on a toujours un dossier composé de plein de documents (au moins 4 docs) et bien là, 2 documents tout pourris: une photo de la Place de la Bourse de Bordeaux et un texte sur le projet de Lyon Confluence (où ils veulent réaménager le centre-ville). Bref... il a fallu faire avec et j'ai concocté un plan tellement naze que je ne m'en rappelle même plus (en même temps, qui révise la géo ??!). Mine de rien, en vérifiant dans mes cours, je m'aperçois que j'ai quand même parlé des choses essentielles: réhabilitation, réaménagement, création de loisirs avec parcs et jardins et musées qui donc amène le tourisme, centre-ville composé du quartier vieux et ancien avec de nouveaux bâtiments, différentes activités avec commerces et bureaux etc... et j'en passe et des meilleures!

2/ Question d'Histoire sans document
1789, une "année sans pareille"

Bon ben là, il a bien fallu se débrouiller avec les vieux restes que j'avais en mémoire (et heureusement, j'avais revu ce cours dimanche ! mais alors vraiment rapidoss) mais j'ai un peu cafouillé dans les dates (mais comme je connaissais la chronologie des événements, jpense ça passe). Le plan que j'ai fait est pas top mais c'est celui qu'on avait eu en cours: 1/ Causes; 2/ Déroulement; 3/ Conséquences (c'est là, le souci que j'ai eu avec les dates ! mais comme c'était "après 89", c'est plus vraiment le sujet, l'important étant de montrer ce que les événements de 1789 avaient engendré par la suite!).

Jvous ferai le topo sur les maths et les sciences plus tard (les disciplines que j'ai en horreur!) que j'ai passé ce matin.

Posté par ginieland à 18:58 - - Commentaires [10] - Permalien [#]


26 septembre 2011

Red Hot Chili Peppers: The Adventures of Rain Dance Maggie

C'est le grand retour des Red Hot Chili Peppers qui reviennent avec un nouvel opus, leur 10ème album, intitulé I'm with you, dans les bacs depuis le 30 août 2011. Le premier single s'intitule The Adventures of Rain Dance Maggie et c'est du bon Red Hot ! Où, comme d'habitude, une importance est donnée au sein d'un même titre, à tous les membres du groupe: la voix d'Anthony, la batterie de Chad Smith et les riffs de guitare (de Flea et de Josh). Le groupe fait en ce moment la promo européenne de leur album et on peut ainsi découvrir que le chanteur Anthony Kiedis est devenu moustachu; mais surtout, un nouveau guitariste a rejoint le groupe: il s'agit de Josh Klinghoffer qui remplace (pourtant l'excellent et le meilleur) John Frusciante, qui a quitté le groupe en décembre 2009 pour poursuivre une carrière solo.
Le clip de ce premier single est signé Kreayshawn, une rappeuse américaine, qui montre le groupe jouant en live sur un toit d'immeuble (qui n'est donc pas sans rappeller le célèbre concert des Beatles sur le toit de l'immeuble Apple).

 Artiste: Red Hot Chili Peppers
 Titre: The adventures of rain dance maggie
Réalisateur: Kreayshawn
Année
:
2011
Extrait de l'album:
I'm with you

Lipstick junkie be funky all he wanty
She came back wearing a smile
Look-alike someone drug me
They wanted to unplug me
No one in here is on trial
Its just a turn-around

And we go
Oh
Well and we go
Oh oh oh oh

Tic-toc, I want to rock you like the 80s
Cock-blocking isn’t allowed.
Tugboat Shiela is into memorabilia
Who said three is a crowd?
We better get it on the go

Hey, now
We’ve gotta make it rain somehow
She told me too
And show me what to do
Oh Maggie makes it in her cloud

I said, hey, now
We gotta make it rain somehow
She told me too
And show me what to do
She knows how, to make it loud

Rain dance Maggie advances to the final
Who knew that she had the goods?
Little did I know her body was one delicious vinyl
To your neck of the woods
I want to lick a little bit

Hey, now
We’ve gotta make it rain somehow
She told me too
And show me what to do
Oh Maggie makes it in her cloud

You got the wrong girl
But not for long girl
Its in a song girl
Cos I’ll be gone girl

Hey, now
We’ve gotta make it rain somehow
She told me too
And show me what to do
Oh Maggie makes it in her cloud

I said
Hey now
I want to rock this Valley crowd
She told me to
And told me what to do
She knows how to make it loud

But not for longer
Its in a song girl
Cos I’ll be gone bye bye yeah
Bye bye girl
Bye bye
Girl
Bye bye
Girl
Bye bye

Posté par ginieland à 17:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Jean-Yves Lafesse: 43ème étage sans ascenseur

Voici un des plus célèbres canulars téléphoniques de Jean-Yves Lafesse qui date du début des années 1990 pour la radio Europe 1. Lafesse se fait passer pour une vieille dame (Madame Ledoux Germaine, un de ses personnages récurrents) qui a un problème d'évier bouché dans son logement. Elle explique au plombier la particularité pour atteindre son appartement, situé au parvis de la Défense. Madame Ledoux vit au 43ème étage sans ascenseur et c'est alors un vrai parcours du combattant pour monter les étages ! Si vous ne connaissez pas ce sketch, je ne vous en dis pas plus, c'est à mourir de rire !

Posté par ginieland à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

22 septembre 2011

REM: Losing My Religion

Une nouvelle un peu triste dans le monde de la musique vient de tomber: le groupe R.E.M. se sépare, après 32 ans d'existence! Le groupe annonce sur son site officiel que ""Nous partons avec un immense sentiment de gratitude, d'accomplissement et d'étonnement face à tout ce que nous avons réalisé. A tous ceux qui ont un jour été touchés par notre musique, merci de nous avoir écoutés (...) J'espère que nos fans se rendent compte que cela n'a pas été une décision facile. Mais tout a une fin et nous voulions le faire comme il faut, à notre manière ". Il s'agit d'une décision commune, sans dispute au sein du groupe. L'occasion donc pour se replonger dans leur musique et l'un de leur titre les plus connus Losing my religion, sorti en 1991, extrait de leur album Out of time. Le guitariste de R.E.M., Peter Bucke, a composé le riff principal et le refrain de la chanson sur une mandoline, pendant qu'il regardait la télévision. Il venait juste d'acheter l'instrument et essayer d'apprendre à en jouer, enregistrant la musique alors qu'il s'entraînait. En studio, la voix du chanteur Michael Stripe a été enregistrée en une seule prise! Le clip vidéo a été réalisé par Tarsem Singh, dans lequel Michael Stipe chante en playback, contrairement aux vidéos précédentes du groupe. Le réalisateur Singh a puisé son inspiration dans le travail du peintre italien Caravage et celui du réalisateur russe Andreï Tarkovski. Le clip représente plusieurs icônes religieuses (Saint Sebastien) et des divinités hindoues, dans une série de tableaux vivants. Le clip vidéo a été nommé dans 9 catégories aux MTV Video Music Awards de 1991 et en a gagné 6 (Vidéo de l'année, Vidéo du Meilleur groupe, Vidéo de nouvelle technologie, Meilleure direction artistique, Meilleur réalisateur, Meilleur montage).


Ooh, life is bigger
It's bigger than you
And you are not me
The lengths that I will go to
The distance in your eyes
Oh no I've said too much
I set it up

That's me in the corner
That's me in the spotlight
Losing my religion
Trying to keep up with you
And I don't know if I can do it
Oh no I've said too much
I haven't said enough
I thought that I heard you laughing
I thought that I heard you sing
I think I thought I saw you try

Every whisper
Of every waking hour I'm
Choosing my confessions
Trying to keep an eye on you
Like a hurt lost and blinded fool
Oh no I've said too much
I set it up

Consider this (x2)
The hint of the century
Consider this
The slip that brought me
To my knees failed
What if all these fantasies
Come flailing around
Now I've said too much
I thought that I heard you laughing
I thought that I heard you sing
I think I thought I saw you try

That was just a dream
That was just a dream

That's me in the corner
That's me in the spotlight
Losing my religion
Trying to keep up with you
And I don't know if I can do it
Oh no I've said too much
I haven't said enough
I thought that I heard you laughing
I thought that I heard you sing
I think I thought I saw you try

But that was just a dream 

Posté par ginieland à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Marvin Gaye et Tammi Terrell: Ain't no Mountain High Enough

J'ai cette chanson qui me trotte dans la tête depuis des jours ! Je ne sais même plus où je l'ai entendue dernièrement (ptre dans une pub!) mais je ne savais ni le titre, ni le nom de l'interprète. A force de l'avoir en boucle dans mon cerveau, je suis parvenue à identifier tout de même quelques mots. Après avoir fait une recherche rapide sur le web, que je pensais infructueuse (je n'arrivais à me souvenir que des mots "ain't no..." lol) j'ai quand même réussi à identifier -et rapidement, vive google- cette chanson. Il s'agit de Ain't no Mountain High Enough interprétée en 1967 en duo par (le grand) Marvin Gaye et Tammi Terrell. Ce titre de rnb a été écrit par Ashford et Simpson en 1966 pour le célèbre label de la Motown, et fut repris notamment par Diana Ross en 1970, qui la mena aux Grammy Awards. C'est surtout la première version -celle de Marvin et Tammi- qui me séduit: rythme entraînant de la musique et grande complicité dans le duo des voix; contrairement à celle de Diana Ross, qui livre une version plutôt ennuyeuse à mon goût, malgré la grande voix de Diana. Les deux chanteurs vont connaître un destin tragique: Marvin Gaye est assassiné par son père pasteur de deux coups de revolver, la veille de ses 45 ans, le 1er avril 1984 (et ce n'était malheureusement pas un poisson d'avril!); quand à Tammi Terrell, elle décède à l'âge de 24 ans d'une tumeur au cerveau le 16 mars 1970.

Listen, baby
Ain't no mountain high
Ain't no vally low
Ain't no river wide enough, baby

If you need me, call me
No matter where you are
No matter how far
Just call my name
I'll be there in a hurry
You don't have to worry

'Cause baby,
There ain't no mountain high enough
Ain't no valley low enough
Ain't no river wide enough
To keep me from getting to you

Remember the day
I set you free
I told you
You could always count on me
From that day on I made a vow
I'll be there when you want me
Some way,some how

'Cause baby,
There ain't no mountain high enough
Ain't no valley low enough
Ain't no river wide enough
To keep me from getting to you

No wind, no rain

My love is alive
Way down in my heart
Although we are miles apart
If you ever need a helping hand
I'll be there on the double
As fast as I can

Don't you know that
There ain't no mountain high enough
Ain't no valley low enough
Ain't no river wide enough
To keep me from getting to you

Don't you know that
There ain't no mountain high enough
Ain't no valley low enough
Ain't no river wide enough

Posté par ginieland à 19:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Film Full Metal Jacket

fullmetaljacket_aff_1Full Metal Jacket
pays: GB - USA
genre: guerre
année: 1987
durée: 1h52
réalisateur: Stanley Kubric
scénario: Stanley Kubric, Michael Herr, Gustav Hasford
distribution: Matthew Modine (James T. Davis alias Guignol), Arliss Howard (Evans alias cowboy), Adam Baldwin (brute épaisse), Vincent d'Onofrio (Léonard Lawrence alias Baleine), Lee Ermey (Sergent instructeur Hartman), Kevin Major Howard (Rafterman), Dorian Harewood (BlackBoule)...

Le speech: James T. Davis raconte son parcours d'abord comme jeune recrue au camp d'entraînement dans les Marines puis sur le terrain, comme soldat et sergent au Vietnam à la fin des années 1960. L'entraînement des Marines se fait à Parris Island (dans le Dakota du sud) où un sergent dresse un groupe de volontaires pendant huit semaines et pour lesquels il leur donne à tous des surnoms: Guignol, Blanche-neige, Cow-boy et Grosse Baleine. Le sport et le maniement du fusil (assimilé au sexe féminin) sont le quotidien des futurs Marines. Baleine, sans cesse humilié par le sergent, va sombrer dans la folie et abat le sergent avant de se suicider devant Guignol. On retrouve ensuite Guignol au Vietnam, où il occupe un poste de rédacteur pour "Stars and stripes", la revue de l'armée, bien loin du front; en occupant son temps avec des prostituées. Juste après l'offensive du têt (janvier 1968), il se fait muter pour le front à Phu bai. Là, il découvre le massacre de civils par les vietcongs et participe aux combats avec son camarade cow-boy et brute épaisse. Ils sont envoyés sur une rive de la Rivière parfumée où Crazy, le chef de section, est tué par un jouet piégé. Cow-boy prend alors le commandement mais les soldats sont perdus. Un éclaireur est blessé par un sniper bien caché; puis le médecin et Cow-boy se font tuer. Ils vont parvenir à tuer le sniper vietcong, qui était une femme (cowboy va l'achever d'une balle dans la tête). 

> la bande-annonce :

Ma note: 10/10
J'aime
: Impossible de ne pas aimer au moins un film de Stanley Kubric, qui a abordé tous les genres dans le cinéma. On reconnaît le travail de mise en scène méticuleuse de Kubric par les nombreux travellings (avant et arrière) qui font face aux acteurs, par l'importance de la symétrie dans les plans et le grand rôle que joue la bande son dans les scènes (musique tragique dans la 1ère partie, puis chansons populaires des années 60s -le 'These boots are made for walking' de Nancy Sinatra ouvre le bal- et retour sur musique tragique à la fin avant d'entendre le 'Paint it Black' des Rolling Stones dans le générique de fin). Ce film de guerre apporte un regard cynique sur l'armée (et ses camps d'entraînements) où les hommes sont humiliés et déhumanisés. On y découvre aussi l'horreur de la guerre et la perte de repère des soldats: l'un s'amuse à tirer sur des civils du haut d'un hélicoptère, les autres négocient à bas prix pour coucher les uns après les autres avec une prostituée. Cow Boy représente "la dualité de l'homme", tel qu'il l'exprime lui-même, en arborant un badge peace and love et son casque où il a inscrit 'born to kill'; cette contradiction lui permettant ainsi de conserver un temps sa lucidité. La mort est très présente dans la conscience des soldats; Cow Boy déclare face aux civils vietnamiens massacrés: "Les morts ne savent qu'une chose: il vaut mieux être vivant"; ou encore à la fin du film, Cow Boy déclare "Je vis dans un monde merdique, oui, mais je suis vivant et je n'ai pas peur".
Les acteurs sont tous parfaits, une mention spéciale tout de même à Vincent D'onofrio, l'interprète de Baleine, absolument excellent dans son rôle.

> extrait video, au camp, le sergent Hartman (Scène Culte!!):

> extrait video, au Vietnam, Guignol rencontre Brute épaisse:

A savoir: > Full Metal Jacket prend son origine dans la rencontre en 1980 entre Stanley Kubrick et Michael Herr, correspondant de guerre au Viêt Nam et auteur d'un livre de mémoires sur ce conflit, Dispatches. Le projet initial de Kubrick était de réaliser un film sur la Shoah, sujet finalement abandonné. Toujours perfectionniste, Kubrick mit plus de sept années, de 1980 à 1987, pour réaliser son film: il a pour cela, visionné de nombreux films et documentaires et a lu des journaux vietnamiens, amassant un nombre considérable de photographies d'epoque.
> Le sergent Hartman, l'instructeur des Marines qui prend en charge la formation des recrues dans la première partie du film, est interprété par Ronald Lee Ermey, qui avait exercé ce métier dans les années 60. D'abord engagé comme conseiller technique, Ronald Lee Ermey improvisa des centaines d'insultes au cours des auditions. Stanley Kubrick décide alors de lui attribuer le rôle du sergent instructeur, et Ronald Lee Ermey a écrit lui-même environ 50% de ses dialogues, principalement des insultes.
> Pour l'acteur Vincent D'Onofrio, se glisser dans le rôle du soldat « Gomer Pyle » (« Grosse Baleine » dans la version française) fut plus éprouvant : il dut en effet prendre environ 30 kilos pour correspondre à l'image du personnage.
> Le titre 'Full Metal jacket' fait référence à un type de munitions standard utilisées par les armées et les polices du monde entier. Munitions dites FMJ (Full Metal Jacket Bullet, c'est-à-dire 'balle entièrement chemisée métal').
> Les voix françaises: on reconnaît la voix de l'acteur Daniel Russo pour le rôle de brute épaisse, et celle de Bernard Fresson pour le sergent Hartman.

fullmetaljacket_1 fullmetaljacket_2 fullmetaljacket_3

Sur le web:
critique sur
cineclubdecaen 
le film sur
wikipedia 
le film sur cinemovies    

Posté par ginieland à 11:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,